BFMTV

Incidents à Bayonne : Nicolas Sarkozy accuse le PS

-

- - -

Après sa visite mouvementée à Bayonne ce jeudi, Nicolas Sarkozy était dans la soirée à Bruxelles. A peine arrivé au Conseil européen, il s’est empressé de commenter les incidents, soulignant "ne pas imaginer une seconde que Monsieur Hollande ne condamne pas ces méthodes."

"Si dans notre pays, les militants socialistes s’associent à des gens de l’ETA pour tenir des manifestations violentes, alors les choses ne vont pas."
En meeting à Lyon, François Hollande a, de son côté appelé au calme. Il ainsi enjoint les militants à "ne jamais céder (...) à la violence verbale et encore moins à la violence physique."