BFMTV
en direct

Revivez le débat BFMTV entre Jean-Luc Mélenchon et Eric Zemmour

Jean-Luc Mélenchon et Eric Zemmour, deux tribuns à l'opposé du spectre politique, s'affrontent ce jeudi soir sur BFMTV-RMC. Le leader de la France insoumise, candidat déclaré, fera face au polémiste, qui n'a pas encore officialisé ses intentions pour 2022.

C'est la fin de ce direct consacré au débat Mélenchon/Zemmour

Ce live est désormais terminé. Merci d'avoir suivi notre soirée spéciale consacrée au débat entre Jean-Luc Mélenchon et Éric Zemmour. Le replay sera prochainement disponible sur RMC BFM Play.

Revivez les moments forts du débat Mélenchon-Zemmour

Deux heures de débat résumées en quatre minutes. (Re)visionnez les moments forts de cette confrontation qui a opposé le candidat à la présidentielle Jean-Luc Mélenchon au polémiste Éric Zemmour sur BFMTV.

Jean-Marie Le Pen: "on n'a pas volé très haut, les deux débatteurs sont restés très proches de la cour d'école"

Le fondateur du "Front national", ancien nom du parti Rassemblement national, a réagi sur BFMTV au débat entre Jean-Luc Mélenchon et Éric Zemmour.

"On n'a pas volé très haut, les deux débatteurs sont restés très proches de la cour d'école", a estimé Jean-Marie Le Pen qui déplore qu'il n'y ait pas eu d'allusion à ce qu'il qualifie de "déferlement démographique consécutif à l'augmentation considérable du nombre de la population mondiale".

La France "26ème ou 27ème pays" du monde en matière de pouvoir d'achat?

Le déclassement de la France, c'est le constat d'Eric Zemmour.

En 1980, nous étions en terme de pouvoir d’achat le 4ème ou le 5ème pays au monde. Aujourd’hui, nous sommes le 26ème ou le 27ème.

En réalité, plutôt que de pouvoir d'achat, Eric Zemmour semble plutôt parler du PIB par habitant.

Au niveau monde, la France est bien 27ème mondiale en matière de PIB par habitant, selon la Banque mondiale mais il est difficile de tirer un véritable constat définitif de ce classement. Le PIB par habitant ne permet pas forcément de comparaisons solides entre pays parfois très différents, surtout sur la question du pouvoir d'achat.

Devant la France, se trouvent par exemple le Qatar ou Singapour, des États riches qui comptent un nombre d’habitants bien plus faible que la France. Selon Eurostat, la France est classée en 13ème position en Europe (Suisse comprise). Mais elle devance le Royaume-Uni ou l’Italie.

Finalement, il est très compliqué d'utiliser le PIB par habitant comme un indicateur du pouvoir d'achat.

Pour Adrien Quatennens, "monsieur Zemmour a une vision assez triste, rabougrie de la France"

Le député de la France insoumise du Nord et soutien de Jean-Luc Mélenchon a estimé qu'Éric Zemmour avait une vision "assez triste, rabougrie, peu enthousiasmante de la France".

"Quand Jean-Luc Mélenchon a fait la liste des grands défis qui nous font face [...] je trouve qu'au regard de ces défis, toutes les obsessions de monsieur Zemmour vont être reléguées à bien plus loin", a poursuivi Adrien Quatennens.

Le débrief du débat se poursuit sur BFMTV et Twitch

Deux heures de confrontation sans temps de pause. Le débat entre Jean-Luc Mélenchon et Éric Zemmour a pris fin il y a quelques minutes, place désormais au débrief sur BFMTV et sur Twitch avec nos éditorialistes. Commentez et posez vos questions à nos journalistes.

LA VERIF - Les Français peuvent-ils vraiment "passer l'hiver dans le noir" comme l'affirme Jean-Luc Mélenchon?

Sur la question de la fracture sociale, le leader de la France Insoumise a assuré vouloir, par son programme, apporter davantage de justice sociale:

"Je suis partisan du blocage d'un certain nombre de prix de premières nécessités: l'alimentation, l'énergie, l'eau...C'est un scandale, que les entreprises qui ont été privatisées ou qui doivent générer du profit, comme c'est le cas pour le gaz, comme c'est le cas pour l'électricité, soient devenues si chères. Et que ce soit quasiment devenu un luxe pour les gens. Qu'ils puissent passer l'hiver dans le noir, qu'ils puissent ne pas manger", déplore-t-il.

En réalité, la loi interdit aux fournisseurs d'énergie de couper le courant en hiver. En raison tout simplement de la trêve hivernale. D'habitude, cette trêve court du 1er novembre au 31 mars, cette année elle avait été repoussée jusqu'au 31 mai.

Donc même en cas de facture impayée, l’électricité et le gaz ne peuvent être coupés par un prestataire durant cette période. En revanche, les personnes qui ne bénéficient pas du chèque énergie peuvent toutefois subir une réduction de la puissance de leur électricité en cas de retard de paiement. Une réduction qui ne pourra pas être inférieure à 3 kilowatts/heure.

"Vous vous rendez compte qu'il y a des gens qui n'ont même pas de programme?": la pique de Mélenchon à 199 jours de la présidentielle

Il ne reste plus que 199 jours avant l'élection présidentielle de 2022. 199 jours pour que Éric Zemmour annonce ou non sa candidature et présente ou non un programme aux Français d'ici cette échéance électorale. Une situation qui n'a pas manqué d'amuser le leader des Insoumis.

"Vous vous rendez compte qu'il y a des gens qui n'ont même pas de programme?", a ironisé Jean-Luc Mélenchon à la fin du débat l'opposant au polémiste.

Jean-Luc Mélenchon: "en 2050, si on ne fait rien, la Camargue, le Marais poitevin, Dunkerque et Bordeaux seront sous l'eau"

L'un a évoqué ses craintes sur ce qu'il qualifie de "civilisation française", l'autre sur le changement climatique. Jean-Luc Mélenchon a estimé qu'"en 2050, si on ne fait rien, la Camargue, le Marais poitevin, Dunkerque et Bordeaux seront sous l'eau. Et 1 million de personnes seront inondées chaque année".

Pour Éric Zemmour, "si on continue comme cela, la France en 2050 sera un Liban en grand"

"Si on continue comme cela, la France en 2050 sera un Liban en grand, un pays où il y aura des communautés étaitent côte à côte et seront face à face", a estimé Éric Zemmour.

"Pour éviter la libanisation de notre pays, il faut une grande révolution populaire, a ajouté le polémiste,"nous devons permettre au peuple français de ne plus se sentir envahi".

Éric Zemmour: "les politiques depuis trente ans se sont ressemblé comme sœurs jumelles"

"Les Français considèrent de plus en plus qu’il ne sert à rien de voter", estime Éric Zemmour qui juge que "les politiques depuis trente ans se sont ressemblé comme sœurs jumelles".

"Les Français considèrent qu'on ne prend pas en compte leur peur existentielle de disparaître, d'être exproprié de leur propre pays", poursuit le polémiste.

LA VERIF - La fraude sociale s'élève-t-elle à 50 milliards d'euros comme le dit Eric Zemmour?

Sur la question des prestations sociales, Eric Zemmour estime qu'il faudrait réduire les prestations sociales:


"Il faudrait que la solidarité nationale soit de nouveau nationale, et que nous ne donnions plus les allocations logements, les allocations familiales, le RSA, aux étrangers. il faut le limiter aux Français, ça nous réduira considérablement nos charges sociales. Sans compter la fraude sociale, qui est évaluée vous savez par le magistrat Charles Prats à 50 milliards d'euros" assure-t-il.

Problème, ces 50 milliards semblent bien loin des derniers chiffres officiels dont l'on dispose sur la question de la fraude sociale, qui proviennent d'une enquête de la Cour des Comptes, réalisée en septembre 2020 à la demande de la commission des affaires sociales au Sénat. Résultat : en 2019, les principaux organismes sociaux ont détecté 1 milliard d’euros de préjudice au titre de la fraude sociale. Si la Cour des Comptes reconnait "une augmentation continue" du chiffre, il reste 50 fois moins élevé que ce qui est ici avancé par Eric Zemmour.

En février 2021, le ministre des Comptes publics Olivier Dussopt, reconnaissait la difficulté d’évaluer les montants fraudés. Il estimait qu'elle était en 2019 de "1,5 milliards d'euros" mais nuançait:

“Elle est nécessairement plus élevée en réalité - elle est régulièrement évaluée entre 5 et 6,5 milliards pour les cotisations sociales, mais, en tout cas, on est très loin des dizaines de milliards que certains avancent”, a-t-il expliqué récemment au Figaro.

Jean-Luc Mélenchon: "nous devons sortir du nucléaire [...] et développer d'autres moyens"

Jean-Luc Mélenchon, questionné sur le thème de l'énergie, se dit favorable à une sortie progressive du nucléaire en France.

"4 centrales sur 10 n'ont pas pu fonctionner cette année à cause de la sécheresse et des grandes chaleurs", a affirmé le candidat.

Éric Zemmour estime qu'"abandonner le nucléaire, c'est abandonner notre souveraineté nationale"

Interpellé par Jean-Luc Mélenchon quant aux conséquences du réchauffement climatique sur la sécurité des centrales nucléaires, Éric Zemmour a répondu qu'"il n'y a jamais eu d'accident nucléaire en France" et qu'"abandonner le nucléaire, c'est abandonner notre souveraineté nationale".

LA VERIF - Les prestations sociales représentent-elles vraiment 750 milliards par an?

Selon Eric Zemmour, les prestations sociales représentent 750 milliards d'euros par an.

Effectivement, selon la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES), les prestations de protection sociale (santé, retraite, famille et chômage) représentaient 762,8 milliards d’euros en 2019. Il s'agit des derniers chiffres publiés.

Éric Zemmour: "on est les recordman du monde des prestations sociales"

"On est les recordman du monde des prestations sociales", a déclaré Éric Zemmour qui affirme que 750 milliards d'euros sont dépensés chaque année en France sous forme de prestations sociales.

Jean-Luc Mélenchon se dit "partisan du blocage des prix d'un certain nombre de produits de première nécessité"

Le leader des Insoumis, interrogé sur la fracture sociale du pays, souhaite rétablir le "rééquilibre et la justice sociale".

"Je suis partisan du blocage des prix d'un certain nombre de produits de première nécessité: l'alimentation, l'énergie et eau", propose Jean-Luc Mélenchon.

LA VERIF - La France compte-t-elle "2 millions d'immigrés supplémentaires" sous le quinquennat d'Emmanuel Macron?

Sur la question de l'immigration légale, Eric Zemmour avance ce chiffre: à la fin du mandat d'Emmanuel Macron, la France comptabilisera 2 millions d'immigrés légaux supplémentaires.

Certes, les chiffres d'entrées légales sur le territoire donnés par Eric Zemmour - "275.000 entrées sur le territoires en 2019" - est proche de la réalité (l'Insee en décompte 272.000). Mais, dans son calcul, le polémiste ne compte pas les départs, les étudiants qui repartent, les expatriés qui rentrent chez eux, ou encore les travailleurs détachés qui ont fini leur contrat.

Selon les chiffres de l'Insee, il y 190.000 immigrés de plus par an en France, et 50%, c'est important, sont nés en Europe.

BFMTV a par ailleurs contacté le démographe Hervé Le Bras - qu'Eric Zemmour qualifie "d'idéologue" - et il nous a donné le chiffre suivant: selon lui, il y aura entre 850.000 et 1 million d’immigrés en plus en France ces 5 dernières années, soit sur le quinquennat d'Emmanuel Macron. Et non 2 millions.

Éric Zemmour: "dans votre ville de Marseille c'est la peine de mort tous les jours monsieur Mélenchon"

Le polémiste s'attaque à nouveau au candidat à la présidentielle et dénonce ce qu'il qualifie de "banlieues islamisées" et l'insécurité dans les villes de France.

"Dans votre ville de Marseille c'est la peine de mort tous les jours monsieur Mélenchon", déclare même Éric Zemmour.

Éric Zemmour: "je ne veux pas qu'on remplace le peuple français par un autre peuple"

"Je ne veux pas qu'on remplace le peuple français par un autre peuple, parce que c'est ça qui est en train de se passer", affirme Éric Zemmour.

"L'Otan est devenue une machine à asservir les pays alliés des États-Unis": Zemmour également en faveur d'une sortie de l'Otan

Il souhaite "des alliances nouvelles" et la France puisse "tendre la main aux Russes". Éric Zemmour rejoint Jean-Luc Mélenchon sur l'idée de faire sortir la France de l'Otan, "une machine à asservir les pays alliés des États-Unis".

LA VERIF - Y-a-t-il six millions de chômeurs en France comme l'affirme Mélenchon?


Jean-Luc Mélenchon s'est notamment exprimé sur la situation sociale du pays.

"Huit millions de personnes à l’aide alimentaire, dix millions de pauvres et six millions de chômeurs", a énuméré le leader insoumis. "Seuls les fous croient qu’une situation comme celle-là peut perdurer sans chaos."

Dans cette phrase de Jean-Luc Mélenchon, les chiffres sont erronés concernant le nombre de Français qui bénéficient de l'aide alimentaire, estimé actuellement à 2,1 millions de personnes selon une étude réalisée par l'institut CSA.

Concernant le nombre de chômeurs, Pôle Emploi comptabilisait bien en juillet près de six millions de chômeurs mais en tenant compte aussi des personnes ayant effectué une activité réduite.

Au sens du Bureau International du Travail (BIT), qui préfère une définition plus restrictive, le nombre de demandeurs d'emploi s'élève à 2,4 millions de personnes en France (hors Mayotte) au deuxième trimestre.

Enfin, concernant les "pauvres", l'Insee répertoriait bien, pour 2018, 9,3 millions de personnes pauvres en France, c'est-à-dire touchant moins de 1063 euros par mois.

"Nous n'avons rien à faire dans cette alliance militaire": Mélenchon favorable à une sortie de la France de l'Otan

Interrogé sur la crise diplomatique qui secoue la France, les États-Unis et l'Australie sur l'affaire des sous-marins, Jean-Luc Mélenchon se prononce en faveur d'une sortie de la France de l'Otan.

"Nous n'avons rien à faire dans cette alliance militaire", a estimé le candidat à la présidentielle.

Éric Zemmour: "Monsieur Mélenchon était jadis un républicain strict, aujourd'hui il court après les indigénistes"

"Monsieur Mélenchon était jadis un républicain strict, aujourd'hui il court après les indigénistes", déclare Éric Zemmour.

Éric Zemmour sur l'insécurité: "la délinquance que nous vivons n'est pas une délinquance, c'est un jihad"

Éric Zemmour estime que "la délinquance que nous vivons n'est pas une délinquance, c'est un jihad".

"C'est une guerre qui nous est menée, une guerre de civilisations, une guerre de pillages, une guerre de vols, une guerre de viols et une guerre de meurtres", ajoute le polémiste.

"Vous n'avez pas honte?", lui rétorque Jean-Luc Mélenchon.

"Non je n'ai pas honte du tout", répond d'emblée Éric Zemmour.

Sécurité: Jean-Luc Mélenchon se dit favorable à la dissolution des brigades anti-criminalité

Jean-Luc Mélenchon est favorable à la dissolution des brigades anti-criminalité et des BRAV, les brigades de répression de l'action violente motorisée.

Le chef de file des Insoumis se dit aussi pour l'interdiction des flashballs et des grenades "et de la possibilité de tirer dans la figure des gens".

LA VERIF - Eric Zemmour n'a-t-il "pas du tout" parlé de "remigration"?

Dès le début du débat, Jean-Luc Mélenchon a apostrophé Eric Zemmour sur la question de la remigration: "À quoi perd-on son temps à discuter des folies de Monsieur Zemmour qui veut expulser 5 millions français mulsulmans de ce pays?" a lancé le chef de file de LFI, avant d'être contredit par un Eric Zemmour qui l'accuse de dire des "énormités".

"Ce n'est pas une énormité, c'est vous qui avez parlé de remigration" a poursuivi Jean-Luc Mélenchon. "Pas du tout" a répondu Eric Zemmour.

Pourtant, la remigration est bel et bien une notion qu'Eric Zemmour a évoqué par le passé. Interrogé sur la question le 27 janvier sur le plateau de Face à l'Info, il assure:

"Vouloir la remigration, ce n’est pas être raciste, c’est considérer qu’il y a trop d’immigrés en France, que ça pose un vrai problème d’équilibre de démographie, et identitaire, que l'identité de la France est en danger, et donc c'est dire 'on va renvoyer les immigrés qui ne s'assimilient pas' assurait-il à l'époque.

Éric Zemmour: "l'islam est tout à fait aux antipodes de la France"

Le polémiste, toujours interrogé sur l'immigration, a estimé que "l'islam est tout à fait aux antipodes de la France", "incompatible" même avec le pays et sa devise "liberté, égalité, fraternité".

"Vous avez une vision de l'islam qui me fait sourire", a rétorqué Jean-Luc Mélenchon, estimant que son interlocuteur "n'y connaissait rien".

Jean-Luc Mélenchon sur l'immigration: "M. Zemmour, vous ne chasserez pas les musulmans"

Le candidat insoumis à l'élection présidentielle a répondu à Éric Zemmour sur la question migratoire.

"M. Zemmour, nous serons nombreux à ne pas vous laissez faire", a déclaré Jean-Luc Mélenchon, "l'avalanche de chiffres que donne monsieur Zemmour pour créer une ambiance de cauchemar ne tient pas debout".

"Vous ne chasserez pas les musulmans, vous ne les obligerez pas à choisir entre l'islam et la France", a ajouté le leader de gauche.

Éric Zemmour à Jean-Luc Mélenchon: "Depuis deux siècles dans votre camp on ne débat pas, on guillotine"

"Vous estimez que je contamine le débat public", a rétorqué Éric Zemmour à Jean-Luc Mélenchon, "dans votre camp, depuis deux siècles, on ne débat pas, on décapite."

"Vous avez une conception de la démocratie qui n'est pas la mienne", a ajouté le polémiste.

Jean-Luc Mélenchon à Éric Zemmour: "vous êtes un danger à mes yeux, un danger pour notre pays"

Le leader des Insoumis explique son choix de débattre avec Éric Zemmour. Un choix critiqué au sein de la gauche mais que Jean-Luc Mélenchon justifie par le "danger" que représente le polémiste.

"Vous êtes un danger à mes yeux, un danger pour notre pays", a lancé Jean-Luc Mélenchon à Éric Zemmour.

Jean-Luc Mélenchon: "ce doit être une confrontation et un moment de responsabilité"

Le chef de file des Insoumis souhaite que ce débat avec le polémiste soit "une confrontation et un moment de responsabilité".

Éric Zemmour: "j'avais réclamé ce débat avec Jean-Luc Mélenchon"

Éric Zemmour explique en préambule pourquoi il a souhaité débattre avec Jean-Luc Mélenchon.

"J'avais réclamé ce débat avec Jean-Luc Mélenchon", a déclaré le polémiste.

Le débat Mélenchon/Zemmour, c'est maintenant sur BFMTV

Le grand débat qui oppose le candidat à la présidentielle Jean-Luc Mélenchon au polémiste Éric Zemmour, c’est tout de suite et en direct sur BFMTV.

Suivez le débat commenté en direct par nos journalistes sur Twitch

Le débat entre Jean-Luc Mélenchon et Éric Zemmour est à suivre en direct sur BFMTV... et sur Twitch. Nos journalistes Marie-Pierre Bourgeois et Benjamin Duhamel du service politique commenteront la confrontation entre le candidat à la présidentielle et le polémiste.

Pour suivre, commentez et posez vos questions en direct à nos éditorialistes c'est juste ici sur la chaîne Twitch de BFMTV.

Jean-Luc Mélenchon et Eric Zemmour viennent d'arriver dans les locaux de BFMTV

Jean-Luc Mélenchon vient d'arriver à BFMTV, où le débat doit commencer désormais dans un peu moins d'une heure. Eric Zemmour lui a succédé quelques minutes plus tard.

Présidentielle: Mélenchon crédité entre 7,5 et 8%, Zemmour entre 10 et 10,5%, selon un nouveau sondage

Éric Zemmour, qui n'a pas encore déclaré sa candidature mais ne fait plus mystère de ses intentions de se présenter, obtiendrait entre 10 et 10,5% selon les différents scénarios, selon une étude Odoxa pour L'Obs.

À gauche, le chef de file de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, est crédité entre 7,5 et 8% des intentions de vote.

Comment va se dérouler le débat de ce soir

Dernières préparations avant la confrontation. BFMTV vous fait vivre les coulisses du débat de ce soir qui opposera Jean-Luc Mélenchon à Éric Zemmour. Un débat divisé en deux grandes parties.

La première intitulée "La France est-elle en danger?" sera consacrée aux questions d"insécurité, de la puissance française et de l'immigration.

La seconde sera quant à elle dédiée à la question de la fracture sociale en France. Les deux participants au débat discuteront économie, pouvoir d'achat et environnement. Deux parties égales en temps.

Comment leurs équipes se préparent quelques heures avant le débat?

Le leader de la France Insoumise et le polémiste débattent ce jeudi soir sur BFMTV-RMC. À quelques heures de leur confrontation, leurs équipes respectives donnent les détails de leurs derniers préparatifs.

>> Retrouvez notre article ICI.

"Je pense que Mélenchon sera prêt": Adrien Quatennens prédit "une belle confrontation"

Adrien Quatennens, coordinateur à la France insoumise, a expliqué jeudi après-midi comment Jean-Luc Mélenchon se préparait depuis quelques jours pour le débat prévu dans la soirée.

"On a eu une réunion de travail hier (mercredi), et de manière assez classique il multiplie les réunions", a-t-il expliqué sur BFMTV. "Et puis je crois qu'il faut aussi un peu de détente, donc je crois savoir qu'à l'heure qu'il est il est en train de se reposer. Il y a deux jours il avait choisi de visiter le musée Carnavalet, symbole de l'anniversaire de la République".

"Je pense qu'il sera prêt ce soir et qu'on va avoir un beau débat, une belle confrontation", a poursuivi Adrien Quatennens. Interrogé sur la vidéo Tiktok postée ce jeudi après-midi par le candidat à la présidentielle, Adrien Quatennens a rétorqué qu'"il fallait bien faire un clin d'oeil aux plus jeunes qui allaient regarder le débat ce soir".

À quoi ressemblait le précédent débat entre Mélenchon et Zemmour en 2014?

Il y a sept ans, Jean-Luc Mélenchon et Éric Zemmour avaient déjà débattu lors d'une rencontre organisée par le groupe EBRA, au cours de laquelle avaient été abordés des thèmes encore d'actualité.

>> Retrouvez notre article ICI.

Mélenchon et son lait fraise, Zemmour "en PLS": le leader insoumis tease le débat sur son compte TikTok

C'est devenu un de ses gimmicks sur TikTok: Jean-Luc Mélenchon se met une nouvelle fois en scène à la terrasse d'un café, en train de siroter un lait fraise. "Je prépare mon débat avec Zemmour, c'est le troisième", explique le leader insoumis au début de cette courte séquence, suivi par des montages d'Eric Zemmour, présenté comme "en PLS" - en position latérale de sécurité, autrement dit KO - à l'issue de leur face-à-face.

"Bien sûr", Marine Le Pen va essayer de regarder le débat Mélenchon/Zemmour

"Bien sûr", Marine Le Pen va regarder le débat de ce soir entre Jean-Luc Mélenchon et Eric Zemmour, si elle en a l'occasion.

"Tous les débats m'intéressent, même si je pense savoir comment ce débat va se dérouler", a-t-elle commenté en conférence de presse.

"Il y a deux formes de radicalité dans ce débat: d'un côté l'un (Eric Zemmour) va dire que la République n'a aucun intérêt et que seul la France compte. De l'autre, on va avoir M. Mélenchon qui va dire que la France a peu d'intérêt et que seule la République compte."

"Entre celui qui pense que la France est morte en 1789 et celui qui pense que la France est née en 1789, je pense que les deux se trompent", a poursuivi Marine Le Pen. "Mais encore une fois moi je suis intéressée par les débats, j'ai regardé autant que je l'ai pu le débat par exemple entre M. Jadot et Mme Rousseau", les deux finalistes de la primaire écologiste.

Pour Marion Maréchal, Eric Zemmour est "un homme intéressant pour le débat politique"

Elle observe le duel à distance. Marion Maréchal est à Budapest, où elle participe ce jeudi au sommet démographique, un rendez-vous de la droite identitaire organisé autour du Premier ministre hongrois Vitkor Orban. Eric Zemmour doit d'ailleurs y participer ce vendredi, au lendemain du débat l'opposant à Jean-Luc Mélenchon sur BFMTV-RMC.

En marge de son intervention à la tribune, Marion Maréchal a confié "apprécier" Eric Zemmour. "Ce n’est un secret pour personne, je le connais bien, je le fréquente", a-t-elle affirmé. "C’est un homme intéressant pour le débat politique. Je pense qu'il va forcer le débat présidentiel à se faire aussi sur des sujets comme l’identité, l’immigration, la culture, sinon on aurait probablement ronronné autour du Covid jusqu’en avril prochain. Il va faire du bien."

Mais l'émergence d'Eric Zemmour dans le débat présidentiel entraîne aussi, dans les sondages, une baisse pour sa tante Marine Le Pen. "C'est une situation délicate pour moi car je ne veux pas interférer ou nuire à la candidature de Marine Le Pen", commente Marion Maréchal.

"La campagne n’a pas commencé mais tout peut arriver dans une campagne présidentielle", a-t-elle cependant répondu. "Tous les scénarios toujours annoncés peuvent être remis en cause, je ne m’aventurerai pas à dire que le résultat du 2e tour est déjà connu."

Le débat Mélenchon/Zemmour, à suivre ce soir à 20H45 sur BFMTV-RMC

Bonjour à tous et bienvenue dans ce direct consacré au débat entre Jean-Luc Mélenchon et Eric Zemmour, à suivre ce jeudi soir dès 20H45 sur BFMTV et en simultané sur RMC.

Le chef de file de la France insoumise, candidat déclaré à l'élection présidentielle, souhaite occuper le terrain à gauche, où la socialiste Anne Hidalgo a lancé sa campagne tandis que les écologistes sont en pleine campagne d'entre-deux-tours de leur primaire, qui oppose Yannick Jadot et Sandrine Rousseau.

Le polémiste, qui ne cache plus ses ambitions présidentielles, entend lui rester présent dans le débat public, même s'il n'est toujours pas officiellement candidat pour 2022. Il vient de publier un nouveau livre et de s'engager dans une tournée promotionnelle à travers la France.

BFMTV