BFMTV

Coût de l'énergie: Yannick Jadot propose un chèque énergie de "400 euros" pour les foyers modestes

Invité de "BFM Politique" ce dimanche, le candidat écologiste à la présidentielle de 2022 veut revaloriser le chèque énergie, qui concerne actuellement 5,8 millions de foyers modestes.

Yannick Jadot, invité de BFM Politique ce dimanche, a déclaré son souhait de voir revaloriser le chèque énergie, aide de l'État proposée aux foyers les plus précaires, alors que le coût de l'énergie ne cesse d'augmenter.

Le candidat d'Europe écologie-Les Verts (EELV) propose ainsi un chèque énergie "de 400 euros", contre celui actuellement proposé qui va de 48 à 277 euros par an.

"Je propose que le gouvernement le mette en place, pour les Français les plus en difficulté", a proposé l'eurodéputé écologiste sur notre antenne.

Un élargissement du dispositif

L'invité a également proposé "d'élargir ce chèque énergie pour les 15 millions de familles, très impactées, de classe moyenne, avec un chèque de 100 euros. C'est une mesure conjoncturelle pour rendre du pouvoir d'achat aux Françaises et aux Français."

Le candidat a également accusé le gouvernement actuel "d'improviser".

"Quasiment toutes les semaines, il y a une nouvelle mesure que ce gouvernement n'a pas anticipé. On sait depuis des années que les prix de l'énergie sont volatiles et peuvent augmenter", a déclaré Yannick Jadot.

5,8 millions de foyers concernés

Actuellement, le chèque énergie concerne 5,8 millions de foyers. Il permet de payer les dépenses en électricité ou en gaz naturel auprès de certains fournisseurs.

Il permet également de couvrir certaines dépenses liées à la rénovation énergétique de son logement. Une manière aussi de lutter à la fois contre la précarité énergétique, mais également contre les "passoires thermiques", ces logements ayant un mauvais diagnostic de performances énergetiques, dont le nombre était évalué à 4,8 millions au début de l'année 2021.

Une étude de mai dernier affirmait, par ailleurs, que les ménages les plus modestes étaient majoritaires dans l'achat des logements les moins bien isolés.

Un sujet sur lequel Yannick Jadot a interpellé le gouvernement, affirmant qu'"il n'y a pas eu d'efforts pour l'isolation des logements".

Début septembre, le gouvernement a annoncé l'attribution à ces 5,8 millions de foyers d'un chèque énergie "exceptionnel de 100 euros", en plus de celui dont ils ont bénéficié au printemps dernier.

Victoria Beurnez