BFMTV

Bruno Le Maire: "je voterai pour Emmanuel Macron"

"Bien sur que j'ai des divergences avec son programme" mais il faut faire barrage au Front national, juge le député de l'Eure qui se montre moins critique à l'endroit de François Fillon que la majorité de ses collègues de Les Républicains.

"Je voterai pour Emmanuel Macron" le 7 mai prochain au second de l'élection présidentielle, a annoncé mardi sur BFMTV et RMC Bruno Le Maire. "Avoir l'extrême droite au pouvoir serait le reniement de ce qu'est la France en tant que nation et République. (...) Bien sur que j'ai des divergences avec son programme" mais il faut faire barrage au Front national. "Il est républicain, il peut gouverner la France", poursuit-il pointant le risque que "Marine Le Pen peut gagner l'élection présidentielle".

Quitte à entrer au gouvernement? "Si les Français le décident dans la clarté, évidemment que je pourrais travailler avec Emmanuel Macron" après les législatives et dans le cadre d'une majorité large à l'Assemblée nationale, dit le député de l'Eure pour qui l'âge du leader d'En Marche ! "peut être un atout, pourvu qu'il s'entoure de personnes solides".

"Le mal remonte à 2012"

"Entre Emmanuel Macron et l'extrême droite, je vote Emmanuel Macron", a expliqué à Jean-Jacques Bourdin celui qui s'était mis en retrait de la campagne de François Fillon lorsque les affaires avaient éclaté. "On donne des explications un peu faciles, parfois indignes, à la défaite en rejetant tout sur François Fillon" estime aussi Bruno Le Maire. 

Pour lui, la défaite de la droite - comme la débâcle de la gauche - s'explique par le profond souhait de renouvellement des Français à l'égard de leur classe politique. "Le mal remonte à 2012, quand nous avons cru que, ça y est, François Hollande est élu, pas de difficultés, il est mauvais, le pouvoir va revenir mécaniquement en 2017 à la droite" or "il faut se réinventer, il faut renouveler les visages, les têtes, les idées, les pratiques politiques. Nous n'avons pas voulu".

S.A.