BFMTV

Road trip des municipales: zoom sur Quimper

La mairie de Quimper

La mairie de Quimper - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Suppression définitive de l'écotaxe, réunification de la Bretagne historique, relocalisation des décisions... La colère des Bonnets rouges jouera-t-elle sur le scrutin des municipales les 23 et 30 mars prochains.

Quelques mois après la révolte contre l'écotaxe, la bronca des Bonnets rouges pésera-t-elle sur le scrutin des municipales à Quimper en Bretagne?

> Paroles d'électeurs

"Ce mouvement des Bonnets rouges n'a rien changé. Il y a eu un mouvement épisodique, c'est tout", raconte une habitante de Quimper, tandis qu'un autre renchérit: "Je ne suis ni pour, ni contre. Ce mouvement ça ne me fait ni chaud, ni froid". Mais pour un manifestant des Bonnets rouges, la donne a changé. "Ce mouvement a été plus efficace que les politiques. C'est clair que l'on est un peu désabusé par les discours", raconte-t-il.

> Pourquoi Quimper a fait l'actu

Après la flambée de colère provoquée par l'annonce de la mise en place de l'écotaxe en octobre dernier, sur fond de crise sociale et économique, le mouvement des Bonnets rouges avait rejeté le Pacte d'avenir élaboré à l'initiative du gouvernement pour relancer l'économie bretonne. Plus d'une dizaine de portiques écotaxe, mesure suspendue en octobre par le gouvernement sous la pression des Bonnets rouges, ont été détériorés ou détruits au cours des derniers mois dans l'Ouest.

> Les forces en présence

Sept listes sont en lice les 23 et 30 mars prochains. Le maire sortant Bernard Poignant (PS) se représente. Face à lui: l'UMP Ludovic Jolivet et surtout le FN Alain Delgrange qui a reçu lors de sa campagne, la visite de Marine Le Pen en personne.

Élections

Les résultats dans votre ville

  • Ex : Lyon, 69 ou Lyon, 69002
  • Sélectionnez votre électionPrésidentielle 2002Présidentielle 2007Législatives 2007Présidentielle 2012Législatives 2012Municipales
H.F. avec Sandra Boulanger et David Bouteiller