BFMTV

Road trip des municipales: zoom sur Calais

La question des migrants fait partie des enjeux des élections municipales à Calais.

La question des migrants fait partie des enjeux des élections municipales à Calais. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

La question des migrants fait partie des enjeux des élections municipales à Calais, dans cette ville où transitent de nombreuses personnes qui espèrent rejoindre la Grande-Bretagne.

Naufrage de Lampedusa, de Malte: on a beaucoup parlé des migrants aux portes de l'Europe cette année. Le thème est-il sensible à Calais à la veille des municipales, dans cette ville française qui est la plus proche de la Grande-Bretagne? BFMTV s'est arrêtée dans cette ville du Pas-de-Calais, pour la deuxième étape de son road trip des municipales.

> Paroles d'électeurs

Georges, vice-président de l'association "Salam", a l'habitude d'aider les migrants. Il fustige "une pensée unique sur le sujet". "Les gens pensent que la situation ne se règlera pas à Calais. Donc tout le monde adhère à cette idée, et se sent dégagé de l'obligation morale et humaine d'agir à Calais", déplore-t-il.

Kévin Rèche, 20 ans, leader de l'association anti-migrants et proche de l'extrême droite "Sauvons Calais", dit de son côté "lutter contre l'insécurité et l'immigration. On défend ce qui concerne la propreté de la ville, parce qu'ils taguent partout et laissent leurs déchets".

Séverine Mayer, elle, est membre du collectif "Calais ouverture et humanité". Face à "un collectif qui véhiculait des images négatives de la ville et stigmatise les migrants", elle "veut montrer qu'on a une autre vision de la ville, qu'on se sent bien dans cette ville et qu'on ne se sent pas dans l'insécurité."

> Pourquoi Calais a fait l'actu

Par sa position géographique proche de la Grande-Bretagne, Calais attire de nombreux migrants chaque année, qui espèrent tous les jours pouvoir traverser la Manche. Une présence acceptée par les uns, et critiquée par d'autres. Plusieurs collectifs se sont montés, et chaque candidat a dû prendre position sur le sujet. Il s'agit d'un véritable enjeu à la veille des élections municipales, dans cette ville pauvre où le chômage est très élevé: il atteint les 17%, contre 10% en moyenne en France.

> Les forces en présence

Natacha Bouchart, maire UMP, se représente, soutenue pour par le MoDem et l'UDI. En 2008, elle a battu le communiste Jacky Hénin, candidat Front de gauche, qui se représente en 2014. Du côté du PS, c'est le député du Pas-de-Calais Yann Capet qui tente sa chance, soutenu par le PRG et Europe Ecologie – Les Verts. Françoise Vernalde, conseillère régionale du Nord-pas-de-Calais, est candidate du FN, et Alexandre Van Kerkhove, ancien conseiller municipal, conduit une liste sans étiquette, "Calais: passionnément".

Élections

Les résultats dans votre ville

  • Ex : Lyon, 69 ou Lyon, 69002
  • Sélectionnez votre électionPrésidentielle 2002Présidentielle 2007Législatives 2007Présidentielle 2012Législatives 2012Municipales
A. K. avec Sandra Boulanger et David Bouteiller