BFMTV

Road trip des municipales: zoom sur Sevran

A Sevran, l'abstention avait été très forte en 2008.

A Sevran, l'abstention avait été très forte en 2008. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

BFMTV entame lundi son road trip des municipales, à 13 jours des élections. Ce lundi, première étape à Sevran, en Seine-Saint-Denis, où l'abstention avait été forte en 2008. Ce qui n'avait pas empêché Stéphane Gatignon, le maire, d'être réélu dès le premier tour.

Première étape du road trip des municipales de BFMTV: Sevran, en Seine-Saint-Denis. Le maire de la ville, l’écologiste Stéphane Gatignon, avait attiré les regards en entamant une grève de la faim devant l’Assemblée nationale pour réclamer plus d’argent pour sa commune. A 13 jours des élections, BFMTV est retourné dans la ville. A deux semaines des municipales, quels sont les souhaits des habitants, leurs attentes? Iront-ils voter?

> Paroles d'électeurs

A Sevran, où l'abstention avait été très forte en 2008, les habitants sont partagés quant à l'élection de 2014. Cédric, un habitant de la cité des Beaudottes, le sait déjà: "Je ne vais pas voter", affirme-t-il. "J'ai jamais voté. Regardez, les gens qui votent: deux jours après, ils sont déçus!"

Morgane, elle, ira voter par principe mais sans conviction: "je vote parce qu'il faut voter. Mais sans ça, je ne m'en occupe pas vraiment. D'ailleurs, je vote blanc".

Salim, Sevranais depuis 21 ans, reconnaît que "la campagne en elle-même est vraiment intéressante vu qu'il y a de nouveaux candidats qui sont arrivés".

> Pourquoi Sevran a fait l'actu

C'est surtout en 2012 que l'on a beaucoup parlé de Sevran. Le 9 novembre, Stéphane Gatignon décide d'entamer une grève de la faim. Face aux difficultés financières de la ville, l'élu passe à la manière forte et s'installe dans une petite tente, devant l'Assemblée nationale. Il demande une revalorisation des dotations financières pour Sevran. Le 15 novembre, après avoir reçu l'assurance que sa commune recevrait près de 5 millions supplémentaires par an, Stéphane Gatignon arrête sa grève de la faim.

> Les forces en présence

Elu dès 2001, puis réélu au premier tour en 2008, Stéphane Gatignon est candidat à un troisième mandat. Passé du Parti communiste à Europe Ecologie-Les Verts au cours de son deuxième mandat, il se présente pour la première fois avec l'étiquette écologiste devant les électeurs. Sa liste réunit EELV avec le PS et le PRG.

Face à lui, Clémentine Autain, suppléante du député François Asensi, représente le Front de gauche. A droite, l'ancien délégué du préfet, Mohamed Chirani, est le candidat du Mouvement citoyen de Sevran, soutenu par l'UMP. L'UDI est représentée par Farid Temsamani. Philippe Geoffroy, ex-premier adjoint de l'ancien maire RPR Jacques Oudot, mène une liste divers droite, et Serge Grimaldi une liste du POI (Parti ouvrier indépendant). Enfin, Seïd Ferrat, ancien responsable du point information jeunesse de la ville et sans étiquette, se présente en tête de la liste "Ensemble nous sommes Sevran".

Élections

Les résultats dans votre ville

  • Ex : Lyon, 69 ou Lyon, 69002
  • Sélectionnez votre électionPrésidentielle 2002Présidentielle 2007Législatives 2007Présidentielle 2012Législatives 2012Municipales
A. K. et avec Sandra Boulander et David Bouteiller