BFMTV

Municipales: les villes remportées par le FN

Marine Le Pen avait ciblé 10 à 15 villes pour ces élections municipales.

Marine Le Pen avait ciblé 10 à 15 villes pour ces élections municipales. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

CARTE INTERACTIVE - Après Hénin-Beaumont, le Front national a emporté d'autres communes lors du second tour des municipales, ce dimanche. Mais pas forcément toutes celles qu'il espérait. Tour de piste.

Marine Le Pen avait ciblé 10 à 15 villes "gagnables" lors de ces élections municipales. Pari réussi, puisque le FN a remporté quelques villes importantes lors du second tour des élections municipales.

A Béziers, Robert Ménard, soutenu par le FN, l'a emporté largement avec 47% des voix, selon la dernière estimation de l'institut CSA pour BFMTV et Ricoh. L'UMP Elie Aboud arriverait en deuxième position avec 34,9% des voix, devant le socialiste Jean-Michel Du Plaa (18,1%).

Le Front national l'a également emporté à Fréjus, où le jeune (26 ans) candidat David Rachline a obtenu 45,2% des suffrages, selon de premières estimations. Il devancerait les deux candidats de droite, qui ont refusé de s'unir, et qui obtiendraient respectivement 29% et 25% des voix.

Victoire du FN à Beaucaire et Villers-Cotterêts

A Villers-Cotterêts dans l'Aisne, le candidat FN Franck Briffaut a annoncé à l'AFP son élection. Il aurait ainsi remporté 41,53% des suffrages, devant la liste du maire PS sortant Jean-Claude Pruski (34,66%) et la liste divers droite menée par l'UDI Jean-Claude Gervais (23,80%).

Même scénario à Beaucaire dans le Gard, où la tête de liste Front national Julien Sanchez a annoncé son élection avec 39,8% des suffrages. Il devancerait le maire sortant Jacques Bourbousson (DVD), qui a obtenu 29,9%, devant le DVD Christophe André et le DVG Claude Dubois, selon des résultats communiqués en mairie.

Dans le Var, Le Luc a également basculé au profit du FN, avec 42% des voix en faveur de Philippe de la Grange.

Toujours dans le Var, Cogolin a officiellement été remportée par le candidat frontiste Marc Étienne Lansade, avec 53,1% des voix.

Un scénario idéal pour le FN

Au Pontet, ville du Vaucluse de quelque 15.000 habitants, la liste FN conduite par Joris Hébrard a remporté le scrutin dans une triangulaire, avec 42,62% des voix.

A Camaret-sur-Aigues, la liste de Philippe de Beauregard, soutenue par le FN, a remporté l'élection avec 36,31% des voix.

Dans les Yvelines, Mantes-la-Ville sera la seule ville d'Ile-de-France à être dirigée par le Front national, après la victoire de Cyril Nauth qui, avec 30,26% des voix, a ravi la mairie à la maire socialiste sortante.

Enfin, le candidat Front national Fabien Engelmann a ravi la commune de Hayange, en Moselle,au maire socialiste sortant avec 34,70% des voix.

Un scénario qui arrangerait finalement le Front national. Selon nos informations, le parti n'aurait pas les moyens humains - en termes de nombre de cadres de catégorie A, B etc- pour gérer plus d'une dizaine de villes.

Sur la carte, on repère les villes prises par le FN en bleu marine.

Voir en plein écran

>> A lire sur 01Net, comment le FN a occupé le débat sur les réseaux sociaux.

Élections

Les résultats dans votre ville

Ex : Lyon, 69 ou Lyon, 69002

Sélectionnez votre électionPrésidentielle 2002Présidentielle 2007Législatives 2007Présidentielle 2012Législatives 2012Municipales

Yann Duvert