BFMTV

Municipales: la droite en tête à un mois du vote

46% des sondés se prononcent en faveur des listes de droite, contre 43% pour les listes de gauche.

46% des sondés se prononcent en faveur des listes de droite, contre 43% pour les listes de gauche. - -

MATCH DES MUNICIPALES - A un mois du premier tour, la droite est créditée de 46% des intentions de vote, révèle un sondage exclusif CSA pour BFMTV, "Le Figaro" et Orange, publié ce mercredi. Mais la gauche gagne du terrain et trois points par rapport à janvier. Elle réunit 43% des futurs électeurs.

Les listes de l'UMP et du centre devanceraient, toujours, celles de la gauche dans les villes de plus de 3.500 habitants aux municipales de mars prochain, selon un sondage CSA pour BFMTV, Orange et Le Figaro diffusé mercredi. Voici, en détail, ce qu'il faut retenir de ce nouveau "match des municipales":

> Un rapport de forces favorable à la droite

A la question "si le premier tour des élections municipales avait lieu dimanche prochain dans votre commune, pour qui voteriez-vous?", 46% des sondés se prononcent en faveur des listes de droite (UMP et Centre), qui gardent l'avantage. Un score stable par rapport à notre sondage de janvier.

43% des sondés choisissent, eux, les listes du PS et de ses alliés (EELV, PCF, Parti de gauche, PRG, MRC), soit trois points de plus qu'en janvier dernier. Mais, si elles progressent, les intentions de vote en faveur de la gauche restent en retrait de 4,5 points par rapport aux résultats du premier tour en 2008.

> Le FN a-t-il atteint son plafond de verre?

Le Front national, en revanche, recule d'un point et passe de 9% à 8% des intentions de vote. Les déclarations de vote en faveur de listes du FN baissent notamment parce que le parti ne présentera pas des listes partout dans les quelque 2.900 communes de plus de 3.500 habitants. Avec 8% des intentions de vote, le Front national est encore très au-dessus des résultats enregistrés lors du scrutin de 2008 où, sur toute la France, le parti totalisait seulement 1,1% des voix.

> Les impôts locaux, préoccupation n°1 des Français

Si 68% des personnes interrogées annoncent se prononcer d'abord en fonction de considérations locales, 16% des Français expliquent qu'ils voteront pour s'opposer au président de la République et au gouvernement.

Le niveau d'imposition locale ressort encore comme la toute première préoccupation des électeurs à un mois du premier tour.

Parmi les principaux sujets dont il faudrait s'occuper en priorité dans la commune des personnes interrogées, 48% répondent ainsi "le montant des impôts locaux", devant "la lutte contre la délinquance" (30%).

> Une mobilisation en hausse

A un mois du scrutin, le potentiel de participation au premier tour des élections s’élève à 57%, soit une progression de 5 points en l’espace d’un mois (52% - vague nationale de janvier 2014). Il n’en demeure pas moins nettement inférieur à la participation enregistrée à l’occasion des élections municipales de 2008: 66,54%.

|||Sondage CSA pour BFMTV, Le Figaro et Orange, réalisé par Internet du 14 au 18 février 2014, sur un échantillon de 1.198 personnes inscrites sur les listes électorales, représentatif de la population française habitant les communes de 3.500 habitants et plus, et constitué d'après la méthode des quotas.

Hélène Favier