BFMTV

Municipales à Paris: pour Rachida Dati, Anne Hidalgo va créer la "paralysie" avec son plan vélo

BFMTV

Invitée sur BFMTV et RMC, Rachida Dati estime qu'Anne Hidalgo va "paralyser Paris" avec son plan vélo et la suppression de 60.000 places de stationnement.

Anne Hidalgo a dévoilé mardi son plan pour un Paris "100% cyclable". Un projet qu'elle mettra en place si elle est réélue à la mairie de Paris et qui propose notamment de supprimer environ 60.000 places de stationnement pour faire plus de places au vélo. Une proposition qui fait bondir Rachida Dati, candidate LR à la mairie de Paris, invitée sur BFMTV et RMC.

"Avec l'annonce qu'elle a faite hier de supprimer 60.000 places de parking, elle va créer la paralysie. Que veut-elle? Paris n'est pas assez dégradée? La voiture n'est pas un luxe pour un certain nombre de Parisiens", insiste-t-elle.

Rachida Dati reproche à Anne Hidalgo d'opposer "les Parisiens les uns aux autres" et de mener une "politique pour les jeunes et bien portants". Si elle accède à l'Hôtel de ville, Rachida Dati propose de créer un "plan de mobilité global". 

"Je souhaite qu'on ait une harmonie, que ce ne soit pas l'anarchie comme aujourd'hui (...). Je souhaite élaborer un plan de mobilité avec des experts, les maires d'arrondissements et les maires de tout le Grand Paris", détaille-t-elle.

Ce plan serait ensuite soumis aux Parisiens. Reviendra-t-il sur la question des voies sur berge? "Ca sera débattu", indique Rachida Dati. La semaine dernière, la candidate LR avait indiqué être favorable à la réouverture aux voitures de "certains tronçons" des berges. 

dossier :

Anne Hidalgo

Carole Blanchard