BFMTV

Municipales à Paris: Jérôme Dubus, ancien soutien de la Manif pour tous, renonce à se présenter avec Agnès Buzyn

BFMTV

Le conseiller de Paris qui devait être colistier d'Agnès Buzyn dans le 17e ne figurera finalement pas sur la liste de la candidate LaREM. En cause, ses positions anti-mariage pour tous.

Jérôme Dubus, qui devait figurer en deuxième ou quatrième position de la liste d'Agnès Buzyn dans le 17e arrondissement de Paris, ne sera finalement pas candidat. Le conseiller de Paris, critiqué pour ses positions anti-mariage pour tous a décidé de se retirer de la campagne LaREM. 

"Depuis quelques jours, je suis l’objet d’un harcèlement sur les réseaux sociaux, à la suite de deux messages anciens postés en 2013 et qui, avec le recul, peuvent être jugés maladroits", explique Jérôme Dubus dans Le Monde.

"Mais où s’arrêteront ces remises en cause permanentes de l’équilibre naturel? Ces gens nous poussent à la résistance active contre cette évolution largement minoritaire dans la société française", avait-il par exemple écrit en janvier 2013 au sujet du mariage homosexuel et de la procréation médicalement assistée. À noté qu'il avait par ailleurs organisé une conférence d'Eric Zemmour dans son arrondissement, en novembre 2014.

"Ce déferlement risquait de nuire à la campagne d’Agnès Buzyn"

Face à des messages menaçants qu'il dit avoir reçus en raison de ses prises de position, notamment sur le mariage pour tous, il dit avoir préféré se retirer de la liste La République en marche menée par l'ancienne ministre de la Santé.

"J’ai même reçu des menaces téléphoniques. Ce déferlement risquait de nuire à la campagne d’Agnès Buzyn (...) J’aurais pu combattre, m’expliquer. Mais en conscience, j’ai préféré me retirer de la liste", a-t-il déclaré au quotidien national.

Si la décision a été prise d'un commun accord entre les membres de la liste et l'ancien candidat, selon Jérôme Dubus, "au sein du parti, il y a eu une forte pression pour qu’il parte", a précisé une source au Monde.

Juliette Mitoyen