BFMTV

Européennes: tout ce que vous devez savoir en 7 points

Vue prise le 24 septembre 2003 à Strasbourg du drapeau européen flottant au vent devant le Parlement européen à Strasbourg.

Vue prise le 24 septembre 2003 à Strasbourg du drapeau européen flottant au vent devant le Parlement européen à Strasbourg. - -

Les élections européennes, on en parle surtout pour annoncer une catastrophe. Mais au final, vous-êtes vous vraiment intéressés à ce qui allait se passer ce week-end? Mode d'emploi, enjeux et désamour, BFMTV.com vous donne toutes les clés d'un scrutin qui concerne 400 millions d'électeurs.

Vous vous préparez à aller voter dimanche mais ces élections européennes ne sont pas encore limpides pour vous? En quelques mots, le coup d'envoi des élections européennes a été donné jeudi au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. Ces élections sont destinées à désigner pour cinq ans les 751 députés du Parlement européen. Le scrutin s'annonce marqué par la montée des partis europhobes et populistes ainsi que par une forte abstention.

Mais en attendant d'avoir les résultats, BFMTV.com fait le point sur tout ce que vous devez savoir avant d'aller voter.

>> A lire aussi: Les réponses aux questions des internautes de BFMTV.com

> Le scrutin, côté pratique

Quelques chiffres. D'ici dimanche, près de 400 millions d'électeurs se rendront aux urnes. Les résultats seront connus dimanche, à partir de 23 heures. La France élit 74 eurodéputés issus de 11 partis dans 8 grandes régions. Chaque liste candidate s'inscrit au sein d'un parti européen aux côtés de partis étrangers.

>> Connaissez-vous vos candidats?

Ce qui change. Les quatre principaux dirigeants des institutions européennes seront renouvelés dans la foulée de cette élection: le président de la Commission - actuellement le Portugais José Manuel Barroso -, le chef de la diplomatie - poste occupé par la Britannique Catherine Ashton - ainsi que les présidences du Parlement - aujourd'hui le socialiste allemand Martin Schulz - et du Conseil européen, fonction occupée par le Belge Herman Van Rompuy. Pour la première fois, les chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE devront "tenir compte des élections au Parlement européen" pour désigner le président de la Commission.

Autre nouveauté, le vote blanc sera comptabilisé. Jusqu'à présent, il était considéré comme un bulletin nul. Qu'est-ce que ça change?

>> Retrouvez notre "Mode d'emploi des Européennes"

> A quoi servent les députés européens?

Des parlementaires comme les autres. Les députés européens ont des fonctions un peu similaires à celles d'un parlementaire de l'Assemblée française. Ils siègent à Bruxelles et Strasbourg et ont un rôle central puisque le Parlement décide des propositions de loi qui vont être discutées avant de les adopter, à terme, avec le Conseil Européen. Travailleurs détachés, évasion fiscale, taxe sur les transactions financières et Traité transatlantique, les sujets économiques ne manqueront pas, pour les cinq années à venir, sur la table du Parlement européen.

Combien coûtent-ils? Les députés européens bénéficient d’un salaire brut de 7.956,87 euros par mois. Ils touchent également une indemnité pour frais de 4.299 euros par mois, à laquelle il convient d’ajouter une indemnité journalière de 300 euros. Au total, donc, le coût annuel d’un eurodéputé s’élève à 613.318 euros.

> Le désamour pour l'Europe existe-t-il?

Un taux d'insatisfaction élevé. A une semaine des élections, 49% des Français se disaient mécontents de l'Union Européenne. Les sympathisants du PS et de l'UMP se disent à 65% satisfaits. Mais les sympathisants du Front de Gauche sont majoritairement mécontents (54%). L'écart le plus fort est enregistré chez les partisans du Front national: 27% de satisfaits, 73% d'un avis inverse.

Une campagne qui ne décolle pas. La campagne a débuté le 12 mai, dix jours après la fin des dépôts de candidature. Les partis sont souvent passés à côté des électeurs en en faisant trop, ou trop peu et on redoute un taux d'abstention record. BFMTV.com a sélectionné pour vous les meilleures vidéos de la campagne.

La poussée des "europhobes". En France comme dans de nombreux pays européens, les partis eurosceptiques et europhobes sont crédités de fortes intentions de vote pour le scrutin du 25 mai prochain. Marine Le Pen a d'ailleurs pour ambition de voir le Front national arriver en tête en France.

>> Vous avez tout suivi? Alors testez vos connaissances sur l'Europe avec notre quiz!

Aurélie Delmas