BFMTV

EELV: les négociations avec Hamon et Mélenchon vont être soumises au vote des militants

Les électeurs ayant voté à la primaire écologiste sont appelés à se prononcer la semaine prochaine par voie électronique.

Yannick Jadot veut "dépasser les egos et les appareils politiques". Sur BFMTV, ce vendredi soir, le candidat écologiste à la présidentielle a défendu sa vision du scrutin à venir, pour lequel il n'écarte pas de passer un accord avec Benoît Hamon, ou avec Jean-Luc Mélenchon, car il considère qu'un "grand rassemblement est possible sur un projet".

Mais alors que les tractations se poursuivent et que les équipes de Yannick Jadot et Benoît Hamon se rencontrent dimanche, Europe écologie-Les Verts a décidé de soumettre ces négociations au vote des militants. 

"Oui", "non", ou vote blanc

"Il a été décidé (...) que les différentes étapes de réflexion et de décisions soient validées, ou pas, (...) par celles et ceux qui avaient pris part à l'aventure présidentielle au moment de la primaire", a expliqué à l'AFP le secrétaire national EELV David Cormand, confirmant une information du JDD

Les électeurs ayant voté à la primaire écologiste seront donc appelés à se prononcer la semaine prochaine par vote électronique. D'après nos informations, l'ouverture du vote électronique aura lieu mardi après-midi ou mercredi matin et il durera jusqu'à jeudi 18h. Les militants diront dans un premier temps s'ils sont d'accord ou non avec le principe des négociations, et auront la possibilité de voter blanc.

"Etes-vous d'accord avec cette démarche?"

Voici la question qui sera soumise au vote:

"Nous prévoyons désormais d'ouvrir un dialogue avec Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon et tous ceux qui se retrouveraient dans cette démarche. Le mandat de base des discussions sera notre projet Bien Vivre, avec en priorité la clarification nécessaire sur:
la transition énergétique et donc la sortie définitive du nucléaire, programmée, progressive et créatrice d'emploi; sur une sixième république démocratisée, exemplaire, qui reconnaisse la participation citoyenne et généralise le scrutin proportionnel; sur une refondation de l'Europe émancipée des lobbies, délivrée du dogme austéritaire, recentrée sur l'écologie, la solidarité et la démocratie.
Etes-vous d'accord avec cette démarche?"

Un deuxième vote si le "oui" l'emporte

Les discussions entre Yannick Jadot et Benoît Hamon, qui ont déjà débuté, seraient donc poursuivies ou interrompues selon le résultat du vote, qui sera rendu public. Celles avec Jean-Luc Mélenchon ne sont pour l'instant qu'à l'état de projet, mais seraient encouragées ou écartées selon le résultat.

En cas d'accord sur le programme, un deuxième scrutin sera organisé, lors duquel les militants donneront leur avis sur le texte officialisant une "candidature commune" et donc un désistement de Yannick Jadot, crédité de 1% des intentions de vote dans les derniers sondages. Ce second vote, s'il a lieu, sera organisé avant la fin du mois de février. 

Charlie Vandekerkhove avec Thomas Soulié