BFMTV

Copé s'effacera devant Sarkozy s'il revient en 2017

Jean-François Copé s'est posé dimanche en héritier de Nicolas Sarkozy dans sa campagne pour la présidence d'une UMP qu'il veut "décomplexée" pour arracher en 2017 le pouvoir à un président socialiste figé selon lui dans un "conservatisme absolu". /Photo p

Jean-François Copé s'est posé dimanche en héritier de Nicolas Sarkozy dans sa campagne pour la présidence d'une UMP qu'il veut "décomplexée" pour arracher en 2017 le pouvoir à un président socialiste figé selon lui dans un "conservatisme absolu". /Photo p - -

PARIS (Reuters) - Jean-François Copé, qui brigue la présidence de l'UMP, a indiqué dimanche qu'il s'effacerait en 2017 devant Nicolas Sarkozy si...

PARIS (Reuters) - Jean-François Copé, qui brigue la présidence de l'UMP, a indiqué dimanche qu'il s'effacerait en 2017 devant Nicolas Sarkozy si l'ancien président veut briguer un nouveau mandat.

"Quelle que soit sa décision, je serai aux côtés de Nicolas Sarkozy", a-t-il déclaré sur BFM TV.

L'actuel secrétaire général de l'UMP a par ailleurs annoncé qu'il souhaitait que son rival pour la présidence de la principale formation de l'opposition, l'ancien Premier ministre François Fillon, mène le combat pour arracher Paris à la gauche aux municipales de 2014.

"Il est à l'évidence le mieux placé pour cela", a-t-il dit.

Yves Clarisse