BFMTV

Congé paternité: Emmanuel Macron annonce "7 jours obligatoires" à prendre sur les 28

Alors que le gouvernement doit officialiser l'allongement du congé paternité ce mercredi, le chef de l'Etat a annoncé à la mi-journée que 7 jours sur les 28 autorisés seraient obligatoires.

Il s'agit d'une "mesure pour l’égalité entre les femmes et les hommes". Emmanuel Macron a donné plus de précisions ce mercredi, en live sur Instagram, concernant l'allongement du congé paternité qui doit être officialisé cet après-midi. Sur les 28 jours qui vont être accordés - au lieu de 14 jours actuellement - 7 jours devront être obligatoirement pris par les jeunes papas.

"Lorsque l’enfant arrive au monde, il n'y a aucune raison que ce soit la maman qui s’en occupe. Il est important que dans un couple, les deux s’en occupent (...) pour une plus grande égalité dans le partage des tâches", a développé le chef de l'Etat.

Indemnisé par la Sécurité sociale

La mesure, annoncée mardi soir par l'Élysée, est au menu d'un déplacement d'Emmanuel Macron dans l'après-midi, ce mercredi, dans un centre de protection maternelle et infantile (PMI) en Essonne. Réclamé de longue date par les militantes féministes, les syndicats et nombre de pères, l'allongement de ce congé avait fait l'objet de plusieurs pétitions. La mesure sera inscrite dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) 2021, présenté prochainement en Conseil des ministres. Son allongement sera financé par la Sécurité sociale pour un coût également doublé et estimé à plus de 500 millions d'euros en année pleine. Les trois jours du congé de naissance seront toujours à la charge de l'employeur, et les 25 jours seront indemnisés par la Sécurité sociale.

Ambre Lepoivre Journaliste BFMTV