BFMTV

Christian Estrosi annonce la création de son propre "mouvement"

En 2017, Christian Estrosi lançait "La France audacieuse", une association de maires et d'élus locaux. Ce mardi, trois ans plus tard, sur le plateau de BFMTV-RMC, le maire de Nice a annoncé la transformation de cette structure en mouvement politique.

De plus en plus isolé au sein des Républicains, marginalisé par sa proximité avec l'exécutif actuel, Christian Estrosi est sur le point de prendre plus d'autonomie encore. Le maire de Nice, invité ce mardi matin de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV-RMC, a en effet annoncé la transformation imminente de "La France audacieuse", une structure regroupant des maires initiée il y a trois ans, en un parti, ou plutôt en un "mouvement politique au service des territoires", comme l'a précisé l'élu.

Un mouvement des "collectivités territoriales"

Celui qui revendique "6000 militants et 300 maires" au nom de "la France audacieuse" a fixé le calendrier de cette fondation: "Ce sera le 22 septembre prochain en congrès à Saint-Germain-en-Laye".

Christian Estrosi a expliqué le sens de sa démarche: "Nous voulons franchir cette étape car nous ne pouvons plus concevoir que, face à l’esprit partisan des formations politiques construites sur le modèle parlementaire, là où les citoyens s'appuient d'abord sur les collectivités, qu'on ne considère plus que les collectivités ont un mot aussi important, si ce n’est plus que le Parlement à dire sur les réformes à venir."

Pour ce qui est du nom, il ne devrait pas y avoir de surprise majeure. "Ce sera 'La France audacieuse', peut-être avec une évolution. On en discutera lors du congrès", a-t-il affirmé. Il ne faut pas s'attendre en revanche à voir des candidats estampillés "La France audacieuse" participer aux scrutins de sitôt. Après avoir posé qu'il n'y aurait "pas forcément" de tels candidats aux prochaines législatives, Christian Estrosi a ainsi ajouté: "On n’aura pas forcément vocation à être un mouvement présidentiable."

Robin Verner
Robin Verner Journaliste BFMTV