BFMTV

CAFE POLITIQUE - Sarkozy-Fillon, deuxième round en 2017?

Nicolas Sarkozy et François Fillon, les deux rivaux UMP pour l'élection présidentielle de 2017?

Nicolas Sarkozy et François Fillon, les deux rivaux UMP pour l'élection présidentielle de 2017? - -

Chaque matin, BFMTV.com sélectionne pour vous le meilleur de l'information politique. Aujourd'hui, François Fillon sème la zizanie à l'UMP, Jean-François Copé et Brice Hortefeux préfèrent parler des municipales et Nicolas Sarkozy fait une conférence à Las Vegas.

Sarkozy-Fillon, la guerre est déclarée

2017, l'heure du deuxième round pour Nicolas Sarkozy et François Fillon? En se déclarant candidat "quoiqu'il arrive" pour la prochaine élection présidentielle, François Fillon en a profité pour lancer une pique à Nicolas Sarkozy qui n'est, selon Fillon, "plus actif en politique". Une amabilité dans la droite ligne de celles distillées par Nicolas Sarkozy qui, au début de son mandat, taxait son Premier ministre de "simple collaborateur", puis plus récemment de "loser".

"Personnellement", Copé ne pense pas à 2017

Il y a ceux qui se déclarent déjà pour la présidentielle de 2017, comme François Fillon et, à mots couverts, Nicolas Sarkozy, et ceux qui font mine d'attendre. Jean-François Copé est de ces derniers. "2017: c'est loin! Personnellement, en tant que président de l'UMP, je n'ai qu'une intention pour l'instant et c'est préparer les municipales de 2014", a ainsi affirmé vendredi matin sur RTL celui se voyait pourtant en lice pour la présidentielle... dès 2010.

Fillon candidat? "Rien de nouveau sous le soleil"

"François Fillon dit au Japon qu'il est candidat à la primaire? Rien de nouveau sous le soleil levant." Brice Hortefeux a tenté vendredi de temporiser l'annonce de l'ancien Premier ministre. Et de renvoyer à des échéances plus brèves. "La détermination, cela doit être de se consacrer aux élections municipales de 2014 ou aux européennes et aux régionales", a déclaré l’ancien ministre de l’Intérieur sur Europe1. "2017 n’est pas le sujet aujourd’hui. Ce n’est pas la préoccupation des Français. Nos préoccupations, c’est le chômage qui s’aggrave, les impôts qui explosent, la délinquance qui dérive", a-t-il poursuivi.

Pendant ce temps aux Etats-Unis...

Nicolas Sarkozy donnait une conférence à Las Vegas au moment où François Fillon se déclarait depuis le Japon. Et selon le correspondant d'Europe1, l'ancien président n'a pas pipé mot sur le duel à distance qui s'annonce avec son ancien Premier ministre. Nicolas Sarkozy s'est contenté de parler économie durant les 45 minutes de son intervention dans ce forum où George Bush, Bill Clinton ou encore Gordon Brown s'étaient succédés avant lui.

Sandrine Cochard