BFMTV

CAFE POLITIQUE - Hollande félicité par... l'UMP et les patrons

-

- - -

Chaque matin, BFMTV.com sélectionne pour vous le meilleur de l'actualité politique.

> Raffarin, l'inspiration

Jean-Pierre Raffarin est-il conquis par le nouveau François Hollande? L'ancien Premier ministre UMP a salué mercredi au lendemain de la conférence de presse de François Hollande "un "changement de discours bienvenu" et une "vision lucide".

Le sénateur qui avait, dans ses voeux publiés sur son blog, souhaité au président "l'inversion de sa politique", a commenté sur France Culture: "Il m'a quasiment écouté! Il y a encore du travail à faire, mais il faut dire clairement que ce changement de discours est le bienvenu".

> Parisot, le professeur

Du côté de Laurence Parisot, l'ex-présidente du Medef, on félicite aussi allègrement le grand oral de François Hollande. "François Hollande était hier le chef d'un pays en difficulté économique très sérieuse. Il a affiché une orientation qui est la bonne, je veux parler d'une politique de l'offre", a-t-elle affirmée mercredi sur BFM Business.

"Plus on est dans une logique de l'offre, plus on se donne des chances de faire repartir les entreprises dans notre pays", a-t-elle insisté avant d'expliquer que "la politique de l'offre n'est pas admise par tout le monde dans notre pays".

> Borloo, le motivé

"Si ce texte [Le pacte de responsabilité, NDLR] contient des mesures concrètes, effectives et allant dans le bon sens" le président de l'UDI, Jean-Louis Borloo est prêt à suivre François Hollande.

François Hollande, poursuit-il, "a même avoué ne pas avoir choisi les bons outils: ainsi, il n'a pas hésité à s'interroger sur le devenir du Crédit d'Impôt Compétitivité Emploi, pourtant une mesure emblématique du Pacte de compétitivité annoncé il y a juste un tout petit peu plus d'un an".

Enfin, l'ancien ministre apprécie le choix d'engager la responsabilité du gouvernement devant l'Assemblée nationale sur un document qui "formalisera les engagements" du Pacte de responsabilité proposé aux entreprises.

> Le Maire, le mélomane

"Le discours sonne agréablement aux oreilles". L'ex-ministre UMP Bruno Le Maire, lui aussi, s'est félicité des propos tenus par François Hollande durant sa conférence de presse.

"Quand j'entends parler de politique de l'offre, de soutien aux entreprises, de simplification, je suis prêt à soutenir, à dire: oui, c'est la bonne direction pour la France", a-t-il estimé lors de l'émission Preuves par trois (Public Sénat, Dailymotion, AFP).

Malgré tout, la méfiance reste de rigueur face au président de la République: "Je ne jugerai qu'aux actes".

Samuel Auffray