BFMTV

Brice Hortefeux dit "stop au Wauquiez bashing"

Brice Hortefeux vice-président de la région Auvergne-Rhône-Alpes sur BFMTV le 10 juin 2018

Brice Hortefeux vice-président de la région Auvergne-Rhône-Alpes sur BFMTV le 10 juin 2018 - BFMTV

Invité ce dimanche de BFM Politique, Brice Hortefeux a dénoncé le "Wauquiez bashing", assurant que l'opposition avait "besoin d'un leader".

Le président du parti Les Républicains était cette semaine en déplacement en Irak pour aller à la rencontre des chrétiens d'Orient. À cette occasion, il a été photographié en costume devant un immeuble en ruines de Mossoul, en Irak, par un journaliste de Paris Match. Mais le cliché, publié sur Twitter, a rapidement déclenché de nombreuses réactions sur Internet

"C'est haro sur Laurent Wauquiez!"

Interrogé au sujet des moqueries et critiques répétées à l'encontre de Laurent Wauquiez, son conseiller Brice Hortefeux a estimé ce dimanche sur BFMTV que les militants des Républicains n'attendaient pas "les petites phrases" et "les petits commentaires", mais que la famille politique "s'unisse" pour "proposer". Il a également demandé à ce que cesse le "Wauquiez bashing":

"Sur la photo, les bras m'en tombent. Qu'est-ce que vous vouliez qu'il fasse? Qu'il vienne en short et en tongs? C'est ça quand même qui aurait surpris. Et au-delà de ça, vous savez moi j'atteins une étape de ma vie publique où je suis totalement libre. Et si je ne le pensais pas je ne le dirais pas. Mais franchement, stop, stop, au Wauquiez bashing. Quoi qu'il dise, quoi qu'il fasse, quoiqu'il prononce, quoiqu'il imagine, quoiqu'il avance, il est systématiquement critiqué. C'est haro sur Laurent Wauquiez. Moi je trouve que ceux qui mettent autant d'énergie à cela ferait mieux de la consacrer à la reconstruction."

Pour le vice-président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, l'opposition aujourd'hui "besoin d'un responsable, d'un leader". Conscient des "difficultés et défis à surmonter", il concède qu'il ne sera pas possible de "reconstruire en quelques mois ce qui a été détruit à l'occasion de l'élection présidentielle".

M.P