BFMTV

Voiture-bélier à Sept-Sorts: ce qu'il faut retenir de la conférence de presse du procureur adjoint

Eric de Valroger, lors de la conférence de presse.

Eric de Valroger, lors de la conférence de presse. - BFMTV

Un homme a tué une adolescente et fait douze blessés lundi soir en fonçant délibérément sur une pizzeria avec sa voiture. Le procureur de la République adjoint du parquet de Meaux, Eric de Valroger, a fait le point sur l'enquête ce mardi.

Aux alentours de 20h10, ce lundi soir, une BMW a foncé délibérément sur une pizzeria de la petite localité de Sept-Sorts, en Seine-et-Marne. Une adolescente de douze ans a été tuée et douze personnes blessés, dont cinq, touchées grièvement, ont été placées en état d'urgence absolue. Le pronostic vital d'une femme de 44 ans est engagé. Treize personnes ont été atteintes psychologiquement et dirigées vers une cellule psychologique.

Après le choc, le conducteur a cherché à reculer mais, bloqué par des passants, il a bientôt été interpellé par les gendarmes et a commencé à répondre à leurs questions. Au total ce sont 110 gendarmes qui ont été mobilisés à ce stade des investigations. Ce mardi, Eric de Valroger, procureur de la République adjoint du parquet de Meaux, a fait le point sur les premiers éléments de l'enquête au cours d'une conférence de presse, tenue au tribunal de Grande instance de Meaux.

"Hors de contrôle au moment des faits"

Après avoir rappelé les faits, le magistrat a précisé les qualificatifs retenus contre le suspect: meurtre aggravé, car la victime tuée était une mineure de moins de quinze ans, tentative de meurtre aggravé, tentative de meurtre, dégradation par moyen dangereux pour les personnes et conduite sous l'effet de produits stupéfiants. Eric de Valroger a confirmé que si le test d'alcoolémie s'était révélé négatif, le dépistage de produits stupéfiants avait lui rendu un verdict positif. Ce premier test urinaire doit encore être appuyé par une analyse sanguine.

Appuyant le caractère intentionnel d'un acte dont toute motivation terroriste a été fermement écartée par le procureur de la République adjoint, Eric de Valroger a noté que le suspect avait décidé de jeter son véhicule contre ce restaurant car il s'agissait d'un "lieu facile d'accès, sans protection ni sécurité particulière".

A l'origine, "il avait prévu d'aller à Paris", a poursuivi le magistrat qui a fait observer: "Les auditions s’avèrent très compliquées floues, il tient des propos incohérents". Le magistrat a détaillé, déclarant qu'au cours des auditions: "Il était apparu un véritable délire de persécution. Il dit se sentir suivi, que les gendarmes enquêtent sur lui etc." Le conducteur de la BMW s'est décrit comme "hors de contrôle au moment des faits", a ajouté Eric de Valroger.

Une condamnation en 2010 pour conduite en état alcoolique

Le profil, comme le mobile de ce célibataire sans enfant âgé de 32 ans, habitant La Ferté-sous-Jouarre dans le même département de la Seine-et-Marne, sont au centre des interrogations des enquêteurs. Ce vigile, qui avait cessé son activité depuis un accident du travail, a d'abord dit "avoir consommé des quantités importantes de médicaments, le 13 août la veille des faits". Il a ainsi déclaré avoir avalé un "tube entier de Dafalgan-codéine et une plaquette d’Antarène". "Il a dans un premier temps expliqué qu’il envisageait de se suicider tout en sachant pertinemment que ces médicaments ne permettent pas de mettre fin à ses jours, puis dit que c’était pour mieux dormir", a nuancé le procureur de la République adjoint de Meaux. Sans plus de précisions, l'homme a aussi assuré avoir par le passé tenté de mettre fin à ses jours.

Le suspect apparaît comme un gros consommateur de stupéfiants et ce, depuis l'âge de neuf ans, d'après ces premiers dévoilements. S'il n'était pas suivi sur le plan psychiatrique, Eric de Valroger a remarqué qu'il avait été condamné en 2010 pour conduite en état alcoolique. Il s'agit, à ce jour, de la seule sentence prononcée contre lui. Il doit être présenté à un juge d'instruction au cours de la journée de mercredi.

Robin Verner