BFMTV

Thalys: dernier jour de garde à vue pour Ayoub El Khazzani

BFMTV

Après une quatrième journée de garde à vue, Ayoub El Khazzani, soupçonné d'avoir voulu commettre un carnage dans un Thalys et dont le profil et le parcours conservent de nombreuses zones d'ombres, devrait être déféré mardi soir pour être présenté à la justice.

Le parquet de Paris devrait ouvrir une information judiciaire, préalable à une possible mise en examen de ce Marocain de 25 ans, maîtrisé par des passagers vendredi alors qu'il sortait des toilettes armé d'un fusil d'assaut kalachnikov et en possession de neuf chargeurs, d'un pistolet Luger et d'un cutter.

Après son passage devant les juges antiterroristes, un magistrat spécialisé va statuer sur sa détention. L'homme, décrit comme un "SDF", "squelettique", par l'avocate qui l'a assisté aux premières heures de sa garde à vue, a réfuté tout acte terroriste lors de ses premières auditions. La kalachnikov? Il l'aurait trouvée par hasard dans un jardin près de la gare de Bruxelles-midi. Son projet? Menacer les voyageurs pour les détrousser. Ses déclarations n'ont convaincu ni les enquêteurs, qui vont tenter de faire parler les deux téléphones portables retrouvés sur lui.

la rédaction avec AFP