BFMTV

Tentative d'attentat: une autopsie réalisée pour déterminer les causes de la mort de l'assaillant

L'assaillant des Champs-Elysées s'est effondré en sortant de son véhicule.

L'assaillant des Champs-Elysées s'est effondré en sortant de son véhicule. - AFP

Une autopsie du corps de l'homme qui a attaqué des gendarmes lundi sur les Champs-Elysées va être réalisée ce mardi, selon nos informations. Au lendemain de la tentative ratée d'attentat, les causes de la mort de l'assaillant ne sont, en effet, toujours pas connues. 

Après avoir percuté, à deux reprises, le fourgon de gendarmerie, le véhicule du suspect s'est immobilisé. Son conducteur semblait sonné. Quand les gendarmes ont tenté de l'extraire de la voiture, une odeur de poudre s'est répandue. Les militaires ont alors reculé et l'assaillant est sorti, armé, de l'habitacle. Avant de s'effondrer.

Selon les premiers éléments de l'enquête, les gendarmes n'ont pas fait usage de leurs armes. Autre cause de la mort à écarter: l'intoxication. En effet, la bonbonne de gaz qui se trouvait dans le véhicule n'était pas ouverte. L'homme présente uniquement des traces de brûlures sur le corps ne permettant pas d'expliquer la mort du suspect.

J.C. avec Cécile Ollivier