BFMTV

Attentat de Berlin: Anis Amri a été filmé à la gare Lyon-Part-Dieu

Les images de la vidéosurveillance de la gare lyonnaise confirment la présence sur le sol français de l'auteur présumé de l'attentat de Berlin trois jours après l'attaque. Il y a acheté un billet pour Milan, avec une correspondance à Chambéry.

L'exploitation des images des caméras de vidéosurveillance de la gare Lyon-Part-Dieu confirme qu'Anis Amri, soupçonné d'être l'auteur de l'attentat sur le marché de Noël à Berlin, a bien transité par la France après l'attaque. Le Tunisien de 24 ans a été filmé dans la gare puis sur un quai jeudi après-midi, soit trois jours après qu'un camion-bélier a foncé sur la foule tuant douze personnes, a appris BFMTV.

Les enquêteurs ont également acquis la certitude que c'est également dans cette gare qu'Anis Amri a acheté son billet pour Milan avec une correspondance pour Chambéry, payé en liquide. Pour l'heure, ils ne savent toujours pas quand et comment le terroriste est entré sur le territoire français. Les images de vidéosurveillance de la gare savoyarde sont elles toujours en cours d'exploitation. 

Abattu à Milan

Anis Amri, dont l'attentat a été revendiqué par Daesh, a été abattu vendredi matin vers 3 heures lors d'un contrôle par deux policiers italiens à Milan. Des billets de train pour un trajet Lyon-Chambéry-Milan ont été retrouvés sur l'homme. L'un des deux n'avait pas été composté laissant planer le doute jusqu'alors sur le parcours du terroriste.

Ces nouvelles informations posent la question de savoir comment Anis Amri a pu traverser deux frontières et parcouru 1.000 kilomètres sans être inquiété alors qu'il était activement recherché par toutes les polices européennes dès le mercredi. En France, la section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête pour "assassinats et tentatives d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroriste criminelle". Les investigations sont confiées à la police judiciaire parisienne et à la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

J.C. avec Sarah-Lou Cohen