BFMTV

Arrestations de Marignane: les voisins décrivent un jeune violent

-

- - -

L'un des deux jeunes hommes arrêtés jeudi à Marignane et soupçonnés de vouloir "passer à l'action", était à l'origine de multiples faits de délinquance dans le quartier.

Au lendemain de l'arrestation de deux jeunes hommes à Marignane, près de Marseille, soupçonnés de vouloir "passer à l'action" terroriste, les voisins de ce quartier pavillonnaire témoignent.

Ils racontent les multiples faits de petite délinquance de l'un de ces deux jeunes dans le quartier: "il a commencé à déteriorer les voitures, à brûler les poubelles, et à taguer les murs du voisin", explique une habitante. Non loin de là, une jeune femme explique qu'il l'a déjà menacée "avec un couteau".

"Il se prenait pour Mohamed Merah"

Très vite, les riverains constatent que le jeune homme se radicalise. Il ne cache d’ailleurs en rien ses sympathies jihadistes, écoutant à plein volume les musiques guerrières qui appellent au djihad. "En juillet, nous avons porté plainte auprès de la commissaire pour expliquer que ce jeune homme brandissait un fusil et se prenait pour Mohamed Merah", explique Claude Diot, vice-président du comité d’intérêt du quartier.

Les deux jeunes interpellés avaient été repérés par la DCRI en novembre dernier à cause de messages et de consultations de sites internet jihadistes. Ils faisaient depuis l'objet d'une étroite surveillance.

A LIRE AUSSI:

>> Marignane: deux hommes arrêtés dans une enquête terroriste

>> Comment sont surveillés les jihadistes français?

>> Mali: un jihadistes français présumé arrêté et expulsé vers la France