BFMTV

Succession Hallyday: une nouvelle décision de justice attendue à Los Angeles ce mercredi 

Laeticia Hallyday, Laura Smet et David Hallyday aux obsèques de Johnny Hallyday à Paris, le 9 décembre 2017

Laeticia Hallyday, Laura Smet et David Hallyday aux obsèques de Johnny Hallyday à Paris, le 9 décembre 2017 - Ludovic MARIN / POOL / AFP

Le tribunal de Los Angeles doit examiner ce mercredi une requête des avocats de Laeticia Hallyday.

Nouveau rendez-vous judiciaire pour la succession de Johnny Hallyday. Une audience a lieu demain ce mercredi à Los Angeles, à 10 heures heure locale - 19 heures en France.

Il s'agit pour le tribunal américain d'examiner la demande de Laeticia Hallyday de transférer des actifs de Johnny dans un trust américain, dont notamment les redevances des maisons de disque du chanteur. 

Cette audience devant le tribunal de Los Angeles concernant le transfert de certains biens du chanteur vers le trust JPS - pour Jean-Philippe Smet - était à l'origine prévue en janvier dernier. Elle a déjà été reportée plusieurs fois. 

Bataille judiciaire

Pour rappel, un trust est une structure juridique permettant à des personnes physiques ou des sociétés de transférer des actifs à une personne de confiance, le trustee, qui les gérera selon les consignes qui lui seront données. Les biens placés au sein d'un trust n'apparaissent ainsi plus dans le patrimoine de leur propriétaire, puisque ce dernier s'en est juridiquement dépossédé - jusqu'au jour où lui ou ses héritiers les récupéreront.

Le 28 mai dernier, le tribunal de Nanterre a indiqué être compétent pour régler la bataille judiciaire qui oppose les enfants à la veuve. 

Quelques mois après la mort de l'artiste en décembre 2017, David Hallyday et Laura Smet avaient engagé une procédure pour contester le testament californien de leur père, qui désigne comme seule héritière sa veuve, Laeticia Hallyday. 

Déterminer le lieu de résidence habituelle du chanteur au moment de sa mort, les Etats-Unis ou la France, était crucial pour savoir si l'affaire relève du droit français, ou du droit américain. David et Laura réclament depuis le début l'application du droit français pour régler la question de l'héritage de leur père car il estiment avoir été déshérités, ce qui est interdit en France.

M. R.