BFMTV
Police-Justice

Retraites: le préfet de Paris fait fermer les commerces sur le trajet de la manifestation de mardi

La participation est exprimée en pourcentage la plupart du temps

La participation est exprimée en pourcentage la plupart du temps - Zakaria ABDELKAFI / AFP

En prévision d'une nouvelle grande journée de mobilisation contre la réforme des retraites, le préfet de police de Paris a pris deux arrêtés pour mardi.

Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a pris samedi deux arrêtés concernant la nouvelle journée de mobilisation mardi contre la réforme des retraites, l'un portant sur la fermeture des commerces, l'autre sur des interdictions de périmètres.

Les commerces obligés de fermer

Comme jeudi dernier, le préfet a pris un arrêté obligeant les commerces et établissements situés sur le parcours - de la place Vauban (7e) à la place Denfer-Rochereau (14e)- à fermer le temps de la manifestation.

Il demande également aux propriétaires ou gérants de prendre des "moyens de protection de leurs établissements contre les dégradations et les pillages", de fermer leurs terrasses et d'enlever tous les objets et mobiliers qui pourraient servir de projectiles. Le stationnement est également interdit sur le parcours du cortège.

5 secteurs interdits à la manifestation

Le préfet de police a en outre pris un arrêté d'interdiction de circulation et de manifestation pour les périmètres autour de l'Elysée et du ministère de l'Intérieur, dans les secteurs de L'Assemblée nationale, de l'Hôtel de Matignon et de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris.

Lors de la première journée de manifestation interprofessionelle jeudi dernier, la mobilisation a été massive dans la rue avec plus de 800.000 manifestants selon le ministère de l'Intérieur. Dans la capitale, des incidents ont éclaté sur le parcours.

E.P avec AFP