BFMTV

Reims: il crie "Vive Daesh!" sur les lieux d’un accident

Un Rémois crie "Vive Daech!" sur les lieux d'un accident

Un Rémois crie "Vive Daech!" sur les lieux d'un accident - AFP

Un jeune homme de 26 ans a été présenté lundi après-midi devant le tribunal correctionnel de Reims sous la prévention d’"apologie publique d’acte de terrorisme".

"Vive Daesh!", tels sont les propos que ce Rémois de 26 ans a crié quand la police et les pompiers intervenaient sur les lieux d’un accident dans le centre-ville de Reims, samedi à 2 heures du matin, rapporte L’Union. À l’arrivée des secours, le pilote d’un scooter gisait au sol mais refusait d’être transporté à l’hôpital tandis qu’une personne était debout à ses côtés. 

Au moment où la police municipale sécurisait les lieux, un autre individu est soudain apparu et a crié "Vive Daesh!". Les policiers l’ont aussitôt appréhendée. Saoul au moment des faits, l’homme en question avait un taux d’alcoolémie de deux grammes d’alcool par litre de sang.

Il aurait dit ça sans réfléchir sous l’effet de la boisson 

Auditionné après avoir bénéficié de quelques soins à l’hôpital, il a reconnu les propos reprochés. Mais le Rémois affirme qu’il ne s’agit en rien d’une marque d’allégeance à l’organisation terroriste État islamique. "Il aurait dit ça sans réfléchir, sous l’effet de la boisson", souligne le quotidien rémois.

Présenté samedi au parquet, l’homme a été écroué dans l’attente de son procès. La justice l’a déjà condamné à plusieurs reprises, notamment pour des vols.

C.A.