BFMTV

Procès de l'Ecole en bateau: "on a été manipulés"

Marie Rigot, l'une des victime de l'Ecole en bateau.

Marie Rigot, l'une des victime de l'Ecole en bateau. - -

Marie Rigot, la première à avoir porté plainte en 1994, veut souligner aux pédophiles que les "enfants ne désirent pas de relations sexuelles avec les adultes".

Le procès finalement public de l'Ecole en bateau a pu débuter mardi matin, après la levée du huis-clos par la cour d'assises de Paris. Marie Rigot, la première victime à avoir porté plainte en 1994, fait partie des neuf anciens élèves de l'Ecole en bateau qui accusent de viols le fondateur de cette expérience de pédagogie alternative et trois équipiers des voiliers-école. Elle explique au micro de BFMTV les enjeux du procès.

"J’aimerais que les accusés entendent que les enfants ne désirent pas de relations sexuelles avec des adultes. On n’a jamais désiré ça et j’aimerais qu’ils l’entendent et que les pédophiles du monde entier entendent ça", insiste la victime. "On a été manipulés, sous emprise. C’est difficile de dire ‘non’ quand le risque est d’être jeté, humilié", poursuit-elle.

Comportement de "gourou"

Ils sont aujourd'hui ingénieur, enseignant, magistrat ou journaliste, et sont âgés de 33 à 46 ans. Dans les années 1980 ou 1990, ces neuf hommes et femmes ont tous été élèves de l'Ecole en bateau, une association qui a emmené des centaines d'enfants sillonner les océans dans le but affiché de leur offrir un épanouissement éducatif, culturel, personnel différent du cadre scolaire.

Serrés sur les bancs des parties civiles de la cour d'assises des mineurs de Paris, tous ont répondu présents au premier jour du procès qu'ils attendaient depuis 18 ans. En février 2012, l'Etat a été condamné pour le "déni de justice" qu'a représenté la longueur de la procédure.

En 1994, de premières plaintes pour viols et agressions sexuelles avaient été déposées contre Léonide Kameneff, 76 ans, ancien psychothérapeute pour enfants, fondateur en 1969 de l'Ecole en bateau, dont les accusateurs dénoncent l'emprise manipulatrice, le comportement de "gourou".

A LIRE AUSSI:

>> Procès de l'Ecole en bateau: le témoignage accablant de Laurent

>> Pédophilie: l'affaire de l'Ecole en bateau aux assises