BFMTV

Paris: deux "coffee shops" perquisitionnés par la brigade des stupéfiants

Des analyses vont être menées pour s'assurer que les produits vendus dans ces coffee shops ne sont pas contraires à la législation.

La brigade des stupéfiants est intervenue ce mercredi dans deux boutiques parisiennes, spécialisées dans la vente de dérivés du cannabis. Ces "coffee shops" vendent des produits à base de CBD ou de cannabidiol. Contrairement au cannabis classique, interdit à la vente, ils ne contiennent qu'une dose minime de THC, la substance psychoactive du cannabis. La législation interdit en effet la commercialisation de produits contenant plus de 0,2% de THC. 

La brigade des stupéfiants va procéder à l'analyse de ces produits vendus dans les boutiques perquisitionnées. Si les produits sont illégaux, les commerces risquent la fermeture un redressement judiciaire. A l'issue de ces perquisitions, trois personnes ont été placées en garde à vue. 

Début juin, le parquet de Paris avait ouvert une enquête préliminaire. D'autres coffee shops en France sont visés par des contrôles. Le week-end dernier, le gérant d'une de ces boutique située à Saint-Maur-des-Fossés dans le Val-de-Marne a été placé en garde à vue

C. B avec Igor Sahiri