BFMTV

Ossements retrouvés dans le Var: la piste Dupont de Ligonnès exclue

Xavier Dupont de Ligonnès, filmé par une caméra de vidéosurveillance en 2011.

Xavier Dupont de Ligonnès, filmé par une caméra de vidéosurveillance en 2011. - Thomas Coex - AFP

Les ossements humains découverts mardi dans le Var ne sont pas ceux de Xavier Dupont de Ligonnès. En 2011, les corps de ses quatre enfants et de son épouse avaient été retrouvés, le père de famille reste introuvable depuis.

L'énigme autour de l'affaire Dupont de Ligonnès n'est toujours pas résolue. La semaine dernière, l'espoir de retrouver la trace de Xavier Dupont de Ligonnès avait pourtant repris. Mais les ossements humains découverts mardi dans une forêt du Var ne sont pas ceux du père de famille disparu en 2011. Xavier Dupont de Ligonnès, introuvable avait laissé derrière lui à Nantes les corps de sa femme et de ses quatre enfants âgés de 13 à 20 ans. 

Le parquet de Draguignan a confirmé ce lundi que le profil génétique établit à partir "des prélèvements d'ADN recueillis aussi bien sur les ossements humains que sur divers objets personnels découverts sur place (...) ne correspond pas à celui de Xavier Dupont de Ligonnès". La procureur précise par ailleurs que "l'identité du défunt est à ce jour inconnue".

Le père de famille vu la dernière fois en 2011 dans le Var

Mardi soir, des ossements qui ne constituaient pas un squelette entier avaient été retrouvés dans une forêt près de Fréjus. A proximité, quelques objets dont un magazine datant de 2010 et une facture de 2011. La localisation et ces dates avaient relancé les spéculation autour de l'affaire Dupont de Ligonnès. Le père de famille avait en effet été vu pour la dernière fois le 15 avril 2011, à une quinzaine de kilomètres de Fréjus.

Le père de famille originaire de Nantes avait alors quitté à pied un hôtel Formule 1, avec un étui pouvant contenir une carabine sur le dos. Depuis, et malgré des centaines de signalements partout en Europe, Xavier Dupont de Ligonnès n'a jamais été retrouvé. Tout comme les fouilles effectuées dans le Var. En 2013, les enquêteurs avaient déjà découvert un cadavre à une vingtaine de kilomètres de l'endroit de sa disparition, mais la piste Xavier Dupont de Ligonnès avait été écartée. 

La famille enterrée sous la terrasse

Les recherches autour du père de famille sont d'autant plus compliquées que lorsque les enquêteurs ont retrouvé les corps de sa famille, Xavier Dupont de Ligonnès avait déjà disparu. Les dépouilles ont en effet été retrouvées sous la terrasse de la maison familiale à Nantes le 21 avril. Le père est soupçonné d'avoir assassiné les membres de sa famille, tous tués de plusieurs balles dans la tête.

Rien ne laissait pourtant présager que ce père de famille puisse commettre un tel acte. Les Dupont de Ligonnès donnent l'image d'une famille unie et d'une fratrie heureuse. En réalité, Xavier connaît d'importants problèmes d'argent et préserve les apparences. Avant de disparaître, le père de famille avait écrit à ses proches, à l'employeur de son épouse et aux établissements scolaires des enfants pour préparer sa fuite. Il explique un départ précipité tantôt en Australie ou aux Etats-Unis. Dans l'une de ces lettres il laisse un message glaçant "PS: inutile de s'occuper des gravats et autres bazars entassés sous la terrasse, c'était là quand nous sommes arrivés". 

A. G. avec Cécile Ollivier