BFMTV

"On ne peut écarter aucune hypothèse, même les pires pour Maëlys", rappelle l'avocat de ses parents

Nordahl Lelandais est soupçonné d'agression sexuelle sur une enfant. Me Fabien Rajon, avocat des parents de Maëlys, réagit à ces nouveaux éléments.

"On ne peut écarter aucune hypothèse, même les pires, sur ce qui est arrivé à l’enfant Maëlys", rappelle Me Fabien Rajon, l'avocat des parents de l'enfant. Il réagit ce mercredi sur BFMTV aux nouveaux éléments qui pèsent sur Nordahl Lelandais, soupçonné d'agression sexuelle sur une petite fille de son entourage familial.

Tout en rappelant que des soupçons "ne valent pas culpabilité", il évoque les répercussions possibles de ces nouveaux éléments sur le cas de Maëlys:

"C’est un soupçon, un élément qui tend à caractériser une personnalité", estime-t-il. "La personnalité de Nordahl Lelandais et ces accusations graves peuvent nous éclairer sur ce qui a pu malheureusement se passer ce soir-là."

"On ne peut écarter aucune hypothèse"

Plusieurs zones d'ombre subsistent quant aux événements de la nuit du 26 au 27 août 2017, date de la disparition de Maëlys lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin (Isère). Les premières conclusions de l'autopsie, compliquée par les six mois que le corps a passés dans la nature, ne permettent pas d'établir scientifiquement qu'il y a eu un viol. 

"On apprend aujourd’hui que Nordahl Lelandais aurait eu ce comportement sur une enfant mineure, quelques jours avant d’attenter à la vie de l’enfant Maëlys. On peut effectivement se poser des questions", estime Me Rajon. 

"On ne sait pas si Maëlys a été violée ou pas", explique-t-il. Après des mois de silence, Nordahl Lelandais a fini par reconnaître avoir tué Maëlys par accident. Une défense dont doute Fabien Rajon: "Si ces faits-là sont avérés, je pense que la thèse accidentelle est soit fantasque soit très peu crédible".

Une vidéo retrouvée sur son téléphone

Les nouveaux soupçons qui pèsent sur Nordahl Lelandais viennent d'une vidéo à caractère pédopornographique retrouvée sur son téléphone. Selon nos informations, il s'agirait de la cousine de l'ancien militaire, âgée de moins de 7 ans, qui aurait été enregistrée. Nordahl Lelandais a été extrait de sa cellule pour une perquisition à son ancien domicile, où la vidéo aurait été enregistrée. En mars dernier, il a également avoué avoir tué le caporal Arthur Noyer, disparu en avril 2017 à Chambéry.

B.P.