BFMTV

Nord: le violeur en série présumé a "libéré sa conscience" selon son avocat

Dino Scala a reconnu une quarantaine d'agressions sexuelles et de viols.

Dino Scala, interpellé lundi matin et âgé de 56 ans, a reconnu avoir violé ou agressé une quarantaine de femmes au total, en France et en Belgique. Ce jeudi matin sur BFMTV, son avocat a souligné qu'il avait été mis en examen pour 19 infractions à ce stade. Une vingtaine de plaintes ont été déposées dans ce dossier, qui remonterait à des faits commis en 1988, et courrait jusqu'à l'agression d'une jeune fille de 16 ans en Belgique il y a seulement quelques semaines.

De nouvelles victimes se sont déclarées

Jean-Benoît Moreau, l'avocat du mis en examen, a précisé que son client a "libéré sa conscience", qu'il "exprime des remords" et "pense aux victimes" mais ne veut pas "se victimiser". Le conseil ne s'est pas prononcé sur des infractions commises en Belgique, n'ayant pas encore eu le temps d'explorer tout le dossier. Les victimes sont âgées de 13 à 50 ans. Des collégiennes, des lycéennes, des aide-ménagères, infirmières ou encore médecins, qui avaient toutes un seul point commun: elles se levaient tôt pour aller étudier ou travailler et c'est au petit matin qu'elles ont été menacées à l'arme blanche et agressées.

D'après nos informations, durant la journée de mercredi, quatre ou cinq nouvelles victimes se sont présentées aux autorités. L'une d'entre elles au moins a déclaré avoir subi un viol. Le suspect va être à nouveau entendu dans les semaines à venir.

C.V.