BFMTV

Violeur en série présumé dans le nord: le maire de Pont-sur-Sambre sous le choc

Michel Détrait, maire de Pont-sur-Sambre où vivait Dino Scala, mis en examen pour de nombreux viols et agressions sexuelles, a évoqué ce mercredi soir sur notre antenne la stupéfaction de la commune dont il a la charge.

La nouvelle de la mise en examen de Dino Scala pour des viols et agressions sexuelles sur un nombre de victimes estimé par la justice à une quarantaine a pris de court les habitants de la commune où cet homme de 56 ans vivait avec sa femme et ses trois enfants. Michel Détrait, qui est le maire de la commune nordiste de Pont-sur-Sambre, s'est ouvert sur notre antenne ce mercredi soir de la stupéfaction et du désarroi de ses administrés. 

Il a décrit Dino Scala comme un "homme très disponible, très présent au niveau de la vie associative". Entraîneur puis président du club de football local, Dino Scala était une figure de cette petite ville de 2.500 personnes: "Je le côtoyais, mon fils jouait au football ainsi que des adjoints à la marie et leurs enfants donc on était présents tous les dimanches auprès de lui", a expliqué l'élu. 

"Mes administrés tombent de haut" 

L'édile a déclaré qu'il n'avait jamais été témoin de comportements répréhensibles de la part de Dino Scala: "On a eu des soirées après les matches où les parents d’enfants étaient là, et des jeunes demoiselles, jamais il n’a eu un geste déplacé, même pas un mot déplacé." Il a assuré que tous ses administrés étaient abasourdis: "Mes administrés sont étonnés. Ils tombent de haut. Ils ne comprennent pas. C’était un homme toujours prêt à rendre service chez un voisin pour faire une bricole, disponible pour la commune."

"Je réalise que c’est une chose très très grave. Je me mets à la place de son épouse, j’ai une grosse pensée pour elle, pour ses enfants, et puis bien sûr, pour les victimes et leurs parents. C’est une catastrophe", a également dit Michel Détrait. 

"Des enfants adorables" 

Dino Scala était le père de deux filles et d'un fils qui, âgé d'une vingtaine d'années, vit toujours au domicile familial. "C’est une famille qui était toujours présente avec ses enfants et toujours discrète. Des enfants adorables, l’épouse aussi", a conclu Michel Détrait. 

Robin Verner