BFMTV

L'avocat du violeur en série présumé affirme qu'il "se sent libéré" et "ne veut pas faire obstacle à la justice"

L'homme vivait à Pont-sur-Sambre, dans le Nord.

L'homme vivait à Pont-sur-Sambre, dans le Nord. - BFMTV

Jean-Benoît Moreau, l'avocat de l'homme mis en examen pour "viols et agressions sexuelles" dans le Nord, affirme ce mercredi soir sur notre antenne que son client "ne veut pas faire obstacle à la justice".

L'homme de 57 ans, mis en examen dans le Nord mercredi pour plusieurs dizaines de viols et agressions sexuelles, "reconnaît ses actes", affirme à BFMTV son avocat, Jean-Benoît Moreau. Il a confessé être à l'origine des "19 crimes faisant l'objet d'une information judiciaire", a déclaré le patron du SRPJ de Lille, Romuald Muller.

Après s'être caché pendant des années, "il ne veut pas faire obstacle à la justice", explique Jean-Benoît Moreau. Le conseil confirme que les premiers faits pour lesquels il est mis en examen "remontent à 1988".

"Un homme comme tout le monde"

Le profil de cet homme, agent d'entretien, marié et père de 3 enfants, interpelle: son avocat lui-même reconnaît qu'il s'agit d'un "homme comme tout le monde, ce n'est pas quelqu'un qui semble être derrière les infractions qui lui sont reprochées". Mais aujourd'hui, cet homme a parlé: "Il se sent libéré, il a parlé et parlera encore à la justice", promet son avocat.

Le violeur présumé a été incarcéré mercredi après-midi à la demande du juge de la détention et des libertés. Il avait été arrêté sans résistance, lundi dans sa voiture à Pont-sur-Sambre, et placé en garde à vue.

A. K.