BFMTV

Mort de Simon Gautier: pourquoi la justice italienne a ouvert une enquête pour homicide involontaire

Les proches de Simon Gautier

Les proches de Simon Gautier - BFMTV

Trois jours après que le corps de Simon Gautier a été retrouvé au creux d'un ravin de la région de Salerne, dans le sud de l'Italie, une enquête pour homicide involontaire a été ouverte ce mardi par la justice italienne.

"Les parents de Simon Gautier méritent que toute la lumière soit faite". C'est ce qu'a affirmé Antonio Ricci, procureur de Vallo della Lucania, en ouvrant ce mercredi une enquête pour homicide involontaire contre X après la mort du jeune Français de 27 ans, dont le corps a été découvert dimanche dans un ravin de la région de Salerne, dans le sud de l'Italie.

L'enquête doit permettre de vérifier s'il y a eu de possibles manquements ou négligences au moment des recherches de l'étudiant en histoire de l'art, selon notre correspondante en Italie, Blandine Hugonnet. Simon Gautier était parvenu à contacter les secours après sa chute, leur indiquant qu'il s'était brisé les deux jambes et ne savait pas où il se trouvait. 

"Il s'agit d'une affaire très délicate. Nous ferons toutes les vérifications requises. Nous évaluerons s'il y a eu des négligences d'ordre criminel", a expliqué Antonio Ricci, selon un article du quotidien local La Città di Salerno

Polémique autour du manque de réaction des secours italiens

Les proches du randonneurs français reprochent notamment aux secours italiens d'avoir mis trop de temps à se mobilier. Simon Gautier a averti les secours de sa chute en début de matinée mais ce n'est qu'en fin de journée que les premiers enquêteurs sont arrivés sur place. Et c'est seulement le lendemain qu'un hélicoptère a été envoyé pour survoler la zone de sa disparition. Ses proches dénoncent également un manque de moyens alloués aux recherches.

Le système de géolocalisation mis en place dans le pays est également pointé du doigt. Il est normalement facile de tracer un appel grâce à l'Advanced Mobile Location, un système qui envoie automatiquement les coordonnées GPS du téléphone par SMS vers les secours après que ceux-ci ont été contactés. Or, comme l'explique notre correspondante, l'Italie, à l'instar de nombreux autres pays européens, "n'a pas activé le système technologique" en question.

De nombreuses incertitudes demeurent donc autour de la mort de Simon Gautier, due à un choc hémorragique provoqué par la section d'une artère fémorale, a révélé l'autopsie ce mercredi. 

Clément Boutin