× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Une photo d'Élisa Pilarski diffusée sur son compte Facebook.
 

Près de trois mois après la mort d'Elisa Pilarski, le doute demeure sur la responsabilité des chiens de chasse ou de celui de la victime. Tandis que la juge d'instruction s'est rendue sur place mercredi, les résultats d'ADN effectués en novembre n'ont toujours pas été communiqués.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire