BFMTV

"Maëlys va te hanter nuit et jour": le message de sa mère sur Facebook

Joachim et Jennifer De Araujo, les parents de Maëlys.

Joachim et Jennifer De Araujo, les parents de Maëlys. - AFP

Le procureur de la République de Grenoble a indiqué que des restes de Maëlys avaient été retrouvés dans la journée. Nordahl Lelandais a avoué le meurtre. Il dit l'avoir tuée involontairement.

Lors d'une conférence de presse donnée ce mercredi, sur les coups de 18h, après une journée de reconstitution aux côtés de Nordahl Lelandais, le procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat, a indiqué que des restes de Maëlys avaient été retrouvés dans le massif de la Chartreuse. 

"Mes premiers mots ce soir seront pour les parents de Maëlys. Jusqu'à présent, ils étaient dans la pire des situations, dans l’ignorance de ce qu’était devenu leur enfant. Ce soir, ils ne sont plus dans l’ignorance. Ils savent que leur fille est morte, qu’elle a été tuée. Et il y a quelques minutes, on leur a appris que nous venions de découvrir des restes de l’enfant, c’est donc à eux que je pense en commençant cette conférence de presse."

La mère de Maëlys réagit sur Facebook

L'avocat des époux Araujo, parents de Maëlys, a simplement déclaré à BFMTV que ses clients ne souhaitaient pas s'exprimer à ce stade. "Avec mes clients, parents de la jeune Maëlys, nous gardons le silence par respect et dignité après cette terrible nouvelle", a confié Me Fabien Rajon. 

Dans la soirée, Jennifer, la mère de Maëlys, a publié sa réaction sur Facebook. 

Un crâne d'enfant retrouvé dans le massif de la Chartreuse 

Nordahl Lelandais a admis avoir tué "involontairement" l'enfant. Il a également reconnu qu'il "s'était débarrassé du corps", mais a refusé de s'exprimer sur les circonstances de la mort de l'enfant. 

Après avoir été entendu dans la matinée par les juges d'instruction, audition durant laquelle il a avoué son crime et présenté ses excuses aux parents de Maëlys, à la victime elle-même et à la justice, Nordahl Lelandais a mené les enquêteurs, ses avocats et les magistrats sur les lieux de son forfait, notamment dans un lieu proche du domicile de ses parents où il avait déposé le cadavre avant de retourner à la fête de mariage. Mais, après cette fête, il est revenu chercher la dépouille pour l'emmener dans le massif de la Chartreuse. Et c'est dans ce relief, dans un "endroit boisé avec un petit ravin, très reculé" selon les mots du procureur de la République, qu'après une journée de recherches, les enquêteurs ont retrouvé ce mercredi un crâne d'enfant et un ossement, a posé le magistrat face aux journalistes. 

Robin Verner