BFMTV

Laura Smet obtient la suspension des travaux du caveau familial de Johnny Hallyday voulu par Laetitia

Laeticia Hallyday sur la tombe de son défunt mari à Saint-Barth.

Laeticia Hallyday sur la tombe de son défunt mari à Saint-Barth. - BFMTV

Le président du conseil territorial de Saint-Barthélemy a suspendu la construction d'un caveau familial pour Johnny et Laeticia Hallyday et leurs filles, qui auraient nécessité le déplacement du cercueil de l'artiste. Laura Smet, fille aînée du chanteur, s'y oppose, estimant ne pas avoir été informée en amont de ces travaux.

En tant qu'héritière, Laura Smet veut être associée aux décisions concernant son père, mort il y a moins de deux ans. La fille aînée de Johnny Hallyday a obtenu la suspension des travaux d'un caveau familial, sur l'île de Saint-Barthélémy, a appris BFMTV, confirmant une information du Figaro. Des travaux qui auraient nécessité le déplacement du cercueil de Johnny Hallyday.

Le président du conseil territorial de l'île a répondu favorablement à la demande de Laura Smet tant que "les héritiers n’auront pas trouvé un accord unanime", a précisé l'avocate de cette dernière.

Le nouveau bras de fer entre Laura Smet et son ancienne belle-mère a débuté en août dernier. A cette époque, des articles parus dans la presse annoncent l'acquisition par Laeticia Hallyday d'une concession dans le cimetière de Lorient à Saint-Barthélémy, mais aussi la demande d'une autorisation pour y construire un caveau familial destiné à accueillir son époux, elle et leurs deux filles. Caveau qui serait installé à côté de l'actuel tombe de Johnny Hallyday, dont le corps devrait donc être déplacé. 

Laura Smet, "pas opposée par principe"

Cette nouvelle avait suscité l'indignation des deux aînés du chanteur qui ont assuré ne pas avoir été mis au courant. L'avocat de Laura Smet affirme que sa cliente n'est pas opposée "par principe" à sa construction.

"Laeticia Hallyday a tenté (comme d'habitude) de passer en force sans que Laura ne soit informée de rien", a réagi Me Emmanuel Ravenas, sollicité par BFMTV. "J’espère qu’un jour Laeticia comprendra qu’elle ne peut agir seule et que ce genre de décision suppose de discuter... Mais pour qu’il n’y ait pas d’ambiguïté Laura n’est pas opposée par principe à tout projet de sépulture mais à condition d’être préalablement consultée."

Dès le 27 août dernier, Laeticia Hallyday s'était défendue. Dans un long message sur Instagram, la veuve du chanteur avait affirmé avoir informé David Hallyday et Laura Smet "en novembre 2017", lors d'une hospitalisation du chanteur, "de cette volonté de Johnny" concernant "la mise en place du caveau familial". Un caveau qui n'avait pas eu le temps d'être construit avant la mort du chanteur le 6 décembre 2017.

Laeticia Hallyday faisait également savoir qu'il ne s'agissait pas d'une "exhumation" mais d'un déplacement de quelques centimètres afin de permettre des travaux. Contacté, l'avocat de la veuve de l'artiste n'a pas souhaité réagir à la décision du président du conseil territorial de Saint-Barthélemy.

dossier :

Johnny Hallyday

Candice Mahout avec Justine Chevalier