BFMTV

L'essentiel de l'actu du 19 mars: Kerviel fixé sur son sort et le dossier ukrainien

Retrouvez chaque matin l'essentiel actu du jour

Retrouvez chaque matin l'essentiel actu du jour - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Pour assurer à la machine à café dès votre arrivée au bureau, BFMTV.com a sélectionné les infos dont vous allez entendre parler aujourd’hui.

> Crimée: vers de nouvelles sanctions contre la Russie?

Des hommes armés devant une base militaire en Crimée
Des hommes armés devant une base militaire en Crimée © Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

La situation entre Moscou et l'Occident est de nouveau extrêmement tendue. Les sanctions prononcées par les Occidentaux à l'égard de hauts responsables russes ne semblent pas avoir affecté Vladimir Poutine, qui a réaffirmé mardi, sa détermination sur le dossier criméen.

Des tensions qui se sont accentuées avec la mort mardi d'un premier militaire ukrainien en Crimée lors d'un assaut contre son unité, poussant Kiev à autoriser officiellement ses soldats encore dans la péninsule à prendre les armes pour se défendre.

De son côté, le vice-président américain Joe Biden poursuit sa tournée en Pologne et dans les pays baltes, destinée à rassurer ces pays alliés qui s'inquiètent de l'agressivité de Moscou, tandis que Bruxelles doit dévoiler mercredi les détails de son plan d'aide d'un milliard d'euros à Kiev.

> Kerviel: la cour de Cassation rend sa décision sur l'ancien trader

Jérôme Kerviel sera fixé sur son sort mercredi
Jérôme Kerviel sera fixé sur son sort mercredi © Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

L'ex-trader Jérôme Kerviel va savoir si la justice le considère comme le seul responsable des énormes pertes de trading de Société Générale.

La Cour de Cassation rend sa décision mercredi, après que l'ancien-employé de la banque a été condamné en première instance et en appel à cinq ans d'emprisonnement et près de cinq milliards d'euros d'amendes. Jérôme Kerviel, qui a entamé un long pèlerinage de Rome à Paris, indique que la décision de justice sur son sort ne sera "pas une fin" dans son parcours contre "la tyrannie des finances".

> Toulouse honore les victimes de Mohammed Merah

-
- © Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Deux ans après les tueries, Toulouse se recueille mercredi en mémoire des victimes de Mohamed Merah.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault et le président du Parlement européen Martin Schulz participeront dans la soirée à une cérémonie qui coïncidera avec le deuxième anniversaire des quatre assassinats d'enfants et d'enseignant perpétrés par Merah à l'école juive Ozar Hatorah.

Seront également honorés, les trois parachutistes froidement abattus quelques jours auparavant à Toulouse et Montauban.

> Municipales: dernier meeting de campagne pour NKM

-
- © Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

La candidate UMP à la mairie de Paris Nathalie Kosciusko-Morizet tiendra mercredi son meeting de fin de campagne au Cirque d'Hiver (11e arrondissement), avec l'espoir d'inverser la tendance dans la dernière ligne droite de la campagne.

Son adversaire PS Anne Hidalgo, favorite des sondages, avait organisé jeudi dernier son meeting final dans cette salle qui peut contenir environ 2.000 personnes.

L'ancien Premier ministre François Fillon sera présent, mais il ne s'exprimera pas à la tribune.

> 50 faucheurs de vigne OGM devant la justice

-
- © Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Plus de 50 faucheurs d'une parcelle de vigne transgénique à l'Inra (Institut national de la recherche agronomique) de Colmar en 2010 comparaissent devant la cour d'appel de la même ville.

Il s'agissait pour l'Inra de tester la résistance de porte-greffes de vignes génétiquement modifiés à une maladie, le court-noué. Une expérimentation que des associations écologistes avaient tenté de faire interdire devant la justice, avec un premier succès, en 2009, devant le tribunal administratif de Strasbourg, infirmé en janvier 2011 par la Cour d'appel de Nancy.

En première instance en octobre 2011, les militants avaient été condamnés à verser quelque 57.000 euros à l'INRA, et, pour la plupart, à deux mois de prison avec sursis.

M.G.