BFMTV

Jonathann Daval placé à l'isolement après avoir quitté l'unité psychiatrique de la prison de Dijon

Jonathann Daval a avoué en janvier dernier avoir tué son épouse avant de revenir sur ses déclarations.

Jonathann Daval a avoué en janvier dernier avoir tué son épouse avant de revenir sur ses déclarations. - AFP

Le meurtrier présumé d'Alexia Daval a quitté le 20 août le service médico-psychologique de la prison de Dijon où il avait été placé en mars dernier en raison de son état de santé.

Jonathann Daval est retourné à l'isolement. L'homme, qui a avoué avoir tué son épouse Alexia avant de revenir sur ses déclarations, a quitté le 20 août le service médico-psychologique de la maison d'arrêt de Dijon où il avait été placé en mars dernier en raison de son état de santé psychologique inquiétant.

Selon l'avocat de Jonathann Daval, qui a pu s'entretenir avec son client samedi dernier, ce dernier va mieux. "On l’a trouvé dans une condition physique et psychologique bien meilleure, a confié à L'Est républicain Me Randall Schwerdorffer. On était inquiet, désormais, on est rassuré sur son état de santé."

Revirement

Pendant cinq mois, Jonathann Daval a été placé en cellule individuelle et a reçu un traitement médical "lourd". Lors de son placement en unité médico-psychiatrique, le jeune homme apparaissait "extrêmement affaibli et amaigri". Il n'a pu être entendu par le juge d'instruction que le 27 juin dernier.

Lors de cette nouvelle audition, Jonathann Daval est revenu sur ses aveux datant du mois de janvier, après trois mois de déni. Il nie désormais avoir tué son épouse et accuse le beau-frère d'Alexia d'avoir étranglé la jeune femme au domicile des parents. Il a également parlé de "complot familial" pour parler du meurtre de sa femme.

J.C. avec Sarah-Lou Cohen