BFMTV

Jean-Jacques Urvoas mis en examen par la Cour de justice de la République

Jean-Jacques Urvoas, l'ancien ministre de la Justice.

Jean-Jacques Urvoas, l'ancien ministre de la Justice. - - Thomas Samson - AFP

L'ancien ministre de la Justice Jean-Jacques Urvoas est soupçonné d'avoir violé le secret professionnel en transmettant des informations à Thierry Solère en 2017 sur une enquête fiscale le concernant.

L'ex-garde des Sceaux socialiste Jean-Jacques Urvoas a été mis en examen mardi par la commission d'instruction de la Cour de justice de la République pour "violation du secret professionnel", a appris BFMTV, confirmant une information du Monde.

Il est soupçonné d'avoir transmis en 2017 des informations à Thierry Solère entre les deux tours de l'élection présidentielle sur une enquête fiscale le concernant. Une affaire initialement révélée par Le Canard Enchaîné en décembre 2017 et qui avait débouché sur l'ouverture d'une enquête par la Cour de justice, le 16 janvier dernier.

"Ce reproche est une blessure"

"Le 19 juin 2017, j’ai été entendu par la commission d’instruction de la Cour de Justice de la République. Je conteste avec détermination une quelconque violation, dans l'exercice de mes fonctions ministérielles, d'un secret protégé par l’article 226-13 du code pénal. J’ai toujours exercé mes attributions conformément à la loi et en particulier celle du 25 juillet 2013. Ce reproche est une blessure alors que j'ai agi, comme je l'ai toujours fait en ma qualité de Garde des Sceaux, pour la défense de l'autorité judiciaire et son indépendance", a réagi dans un communiqué Jean-Jacques Urvoas.

M. F. avec Sarah-Lou Cohen