BFMTV

Interpellation du mari d'Alexia Daval: la piste de "dispute conjugale" 

Les parents et l'époux d'Alexia Daval lors des obsèques de la jeune femme, le 8 novembre 2017.

Les parents et l'époux d'Alexia Daval lors des obsèques de la jeune femme, le 8 novembre 2017. - Sébastien Bozon - AFP

Après l'interpellation du mari d'Alexia Daval, ce lundi, les enquêteurs vont chercher à déterminer si le couple, qui se serait disputé la veille de la disparition de la jeune femme, était en crise.

Le couple traversait-il une période de crise? Alors que le mari d'Alexia Daval, la joggeuse de 29 ans retrouvée morte en partie calcinée en octobre en Haute-Saône, a été interpellé ce lundi matin par les gendarmes à son domicile de Gray, la question de l'éventualité d'une crise au sein du couple fait irruption dans l'enquête. Et c'est cet aspect que les enquêteurs vont désormais chercher à creuser. 

Une dispute la veille de la disparition

Plusieurs sources proches de l'enquête ont en effet fait état d'un climat de tension entre Jonathann et Alexia Daval dans les jours qui ont précédé le drame. Selon elles, le couple connaissait notamment des difficultés à avoir un enfant.

De fait, les enquêteurs explorent l'hypothèse d'une "dispute conjugale qui aurait mal tourné".

La première audition, en tant que simple témoin, Jonathann Daval avait d'ailleurs évoqué une dispute avec sa compagne la veille de sa disparition, après un dîner de famille. 

Marques de griffure

Selon l'intéressé, cette altercation expliquerait les marques de griffures qu'il présentait à ce moment là sur ses bras et ses mains. 

Jonathann Daval, technicien en informatique de 34 ans, est le dernier à avoir vu Alexia avant qu'elle ne disparaisse pendant son jogging, et ne soit retrouvée morte. C'est lui qui avait signalé sa disparition, le 29 octobre. Le corps de la jeune femme avait été retrouvé inanimé, et en partie brûlé, deux jours plus tard. 

A.S.