BFMTV

Gilets jaunes: 282.000 manifestants dans toute la France

Au pic de cette vaste journée de manifestation, 282.710 gilets jaunes ont été comptabilisés à travers la France. Environ 1.500 actions étaient toujours en cours à 19 heures.

Au pic de cette vaste journée de mobilisation citoyenne, 282.710 gilets jaunes ont été dénombrés sur l'ensemble du territoire ce samedi. A 19 heures, 1.426 actions étaient toujours en cours et le ministère de l'Intérieur recensait 206 points de blocage un peu partout en France. En fin de journée, 2.039 manifestations avaient pris fin.

Cette journée de mobilisation a été marquée par un drame, la mort d'une femme d'une cinquantaine d'années percutée par un véhicule dans la matinée à Pont-de-Beauvoisin, en Isère. Au total, 229 personnes ont été blessées, dont 7 grièvement. Côté policiers et gendarmes, on enregistre un blessé grave et 10 blessés légers. Un pompier a également été grièvement blessé.

73 gardes à vue

A Paris, la phase de décrue a été observée en fin de journée où le nombre de rassemblements est passé de 29 à un peu moins d'une vingtaine. Alors que 1.200 manifestants avaient été comptabilisés à la mi-journée, 400 personnes étaient encore mobilisées place de l'Etoile et place de la Concorde, où la situation est restée tendue jusqu'à vers 19 heures. Aucun blessé et aucune dégradation n'a été recensé.

"La priorité c'est la gestion de fin de manifestation", a indiqué le préfet de police Michel Delpuech.

Partout en France, les forces de l'ordre ont procédé à 117 interpellations qui ont été suivies de 73 gardes à vue. A Troyes, vers 16 heures, des manifestants se sont introduits dans la préfecture. Des dégradations ont été commises. Des faits similaires ont été observés à Laval et à Quimper où policiers et gendarmes ont dû intervenir. A Sainte-Marie-aux-Chênes, en Moselle, les forces mobiles ont eu recours à des tirs de gaz lacrymogène pour reprendre un péage sur l'A4. Plusieurs interpellations ont eu lieu.

J.C.