BFMTV

Discothèque, GIPN et soeurs poignardées: la semaine des faits divers

A Mulhouse, une jeune femme a passé la nuit en discothèque, laissant sa fille seule.

A Mulhouse, une jeune femme a passé la nuit en discothèque, laissant sa fille seule. - -

BFMTV.com revient pour vous sur les faits divers marquants des sept derniers jours. Cette semaine, une mère laisse sa fille dans son appartement pour aller en discothèque, le GIPN se fait voler un robot et deux soeurs se font assassiner en plein Paris.

Si vous avez manqué l'actualité des faits divers cette semaine, BFMTV.com vous permet de vous mettre à la page en un coup d'oeil.

Elle voulait s'amuser, mais l'escapade ne s'est pas terminée comme prévu. Une jeune femme de 22 ans a été placée en garde à vue à Mulhouse dimanche, après avoir abandonné sa fille de trois ans une nuit entière pour aller en boîte de nuit. Vers cinq heures du matin, les voisins qui entendaient la fillette pleurer ont alerté la police. La fêtarde s'est présentée d'elle-même au commissariat en début d'après-midi, inquiète de la disparition de sa fille.

Malaise dans les services d'élite de la police lyonnaise. Une enquête a été ouverte suite au vol d'une lampe torche et d'un robot vidéo miniature utilisés par le GIPN, et oubliés après un exercice à Villeurbanne près de Lyon. Valeur des petits joujous, pas moins de 20.000 euros. Pas de bol!

Une crise de démence qui tourne mal. Un homme de 28 ans, entièrement nu a mordu un automobiliste qu'il avait forcé à s'arrêter sur le bord d'une route, dans le Val d'Oise. Le jeune homme a été interné dans un service psychiatrique.

Elle n'était venue aux urgences que pour une plaie au pied, apparemment sans gravité. Mais, six heures plus tard, une sexagénaire a été retrouvée morte sur sa chaise par les médecins de l'hôpital Cochin. L'établissement a annoncé jeudi avoir ouvert une enquête interne "pour éclaircir les circonstances et les causes de ce décès", probablement dû à une crise cardiaque.

Un drame, en plein coeur de Paris. Deux soeurs ont été trouvées mortes poignardées jeudi soir dans un appartement parisien et le tueur présumé, vraisemblablement le petit-ami d'une troisième soeur, s'est défenestré du logement au moment de la découverte des corps. Grièvement blessé, il a été transporté à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre. Il était "conscient" vendredi matin, a indiqué une source proche de l'enquête.

Aurélie Delmas