BFMTV

Ce qui attend Abdelhakim Dekhar

Le tireur présumé de Paris Abdelhakim Dekhar encourt la prison à perpetuité

Le tireur présumé de Paris Abdelhakim Dekhar encourt la prison à perpetuité - -

Le tireur présumé de Paris, qui a entamé une grève de la faim samedi, aborde la période de l'instruction. Mis en examen pour triple tentative d’assassinats, il encourt la perpétuité.

Mis en examen et écroué pour tentatives d'assassinats à BFMTV, Libération et à la Société Générale, Abdelhakim Dekhar aborde maintenant la période de l’instruction. Pendant cette période sont rassemblés tous les éléments qui seront utiles lors du procès: preuves, expertises, témoignages, déclarations. Le point sur ce qui attend le tireur présumé de Paris.

Grève de la faim

A peine placé en détention, Abdelhakim Dekhar a entamé samedi une grève de la faim, selon nos informations. Mais en prison, rien ne peut entraver dans un premier temps cette volonté: le code de procédure pénale indique qu’il ne peut être traité sans son consentement (article D364).

En revanche, si dans un deuxième temps son état de santé s’altère, alors des soins pourront lui être apportés même s’il ne les a pas sollicités. Mais cette décision n’est pas entre les mains de la justice, elle appartient aux médecins.

Perpétuité encourue

Pour le procès, il faudra patienter. Si la justice estime qu’il était en pleine possession de ses moyens au moment des faits, Abdelhakim Dekhar sera renvoyé devant la cour d’assises de Paris face à des jurés populaires. Mais le nombre élevé d’affaires en cours ne permettra pas que le procès se tienne rapidement.

Mis en examen pour triple tentative d’assassinats, il encourt une peine de réclusion à perpétuité. A ce titre, sa détention provisoire n’est pas limitée à un an mais peut être prolongée jusqu’à quatre ans en attendant le procès.

M.G. avec Emeline d'Harcourt