BFMTV

Braquage de Kim Kardashian: la plupart des suspects issus du grand banditisme

Les braqueurs étaient repartis avec neuf millions d'euros appartenant à Kim Kardashian.

Les braqueurs étaient repartis avec neuf millions d'euros appartenant à Kim Kardashian. - Thomas Samson - AFP

Des opérations policières menées tôt lundi matin ont conduit à l'interpellation de dix-sept personnes dans le cadre de l'enquête sur le braquage dont a été victime Kim Kardashian en octobre dernier. Selon nos informations, les suspects, arrêtés à Paris et en province, sont âgés entre 23 et 73 ans. Ces hommes et ces femmes sont pour la plupart issus du grand banditisme et de la communauté des gens du voyage.

Le 3 octobre dernier, plusieurs hommes, déguisés en policier, avait braqué la starlette américaine de 35 ans qui résidait alors dans un hôtel particulier de Paris. Après avoir menacé le veilleur de nuit avec une arme de poing, ils avaient ligoté et enfermé Kim Kardashian dans la salle de bain. Les enquêteurs de la Brigade de répression du banditisme sont remontés jusqu'à ces suspects notamment grâce à une trace ADN découverte sur un bijoux de la star perdu lors de la fuite des braqueurs.

Les images des caméras de vidéosurveillance installées dans le quartier avaient également permis aux enquêteurs de reconstituer le mode opératoire du commando. Sur les films figurent cinq hommes, trois à vélo, deux à pied, prenant la fuite. Le butin de ce vol spectaculaire est estimé à neuf millions d'euros. Aucun bijou n'a été retrouvé lors des perquisitions.

J.C. avec Cécile Ollivier et Sarah-Lou Cohen