BFMTV

BFMTV diffuse les nouvelles images de l'interpellation de Théo

-

- - BFMTV

Théo, qui accuse des policiers de l'avoir violé pendant son interpellation le 2 février dernier, a été entendu pour la première fois par le juge d'instruction en charge de l'affaire.

Pour la première fois depuis son interpellation, Théo est entendu par la juge en charge du dossier. Ce vendredi matin, il est arrivé en béquilles au tribunal de Bobigny pour être interrogé sur ce qu'il s'est passé le 2 février dernier, le jour de son viol présumé.

Une interpellation de neuf minutes

De nouvelles images de vidéosurveillance, que le service police-justice de BFMTV a pu se procurer, sont à l'étude.

Au total, l'interpellation dure près de neuf minutes. Sur la première image, Théo est debout et trois policiers tentent de le maîtriser. Puis, quelques secondes plus tard, son jogging se baisse et l'un des policiers tient sa matraque à hauteur de sa fesse gauche. Enfin, une dernière image montre Théo allongé au sol. Le policier tient toujours sa matraque dans sa main droite et la pointe en direction de Théo.

"L'élément intentionnel pouvant caractériser le viol n'était pas établi"

Compte tenu de l'angle de prise de vue de cette caméra, il est difficile de déterminer à quel endroit Théo a été touché.

Ces images ne permettent pas de savoir s'il y a eu de la part de l'un des policiers l'intention de violer Théo. Dans ses premières conclusions, l'inspection générale de la police nationale (IGPN), a estimé que "l'élément intentionnel pouvant caractériser le viol n'était pas établi".

M.P