BFMTV

Une styliste accuse Ed Westwick de l'avoir séquestrée pour en faire son esclave sexuelle

Ed Westwick en septembre 2017

Ed Westwick en septembre 2017 - Chris Delmas - AFP

La jeune femme, à l'époque âgée de 20 ans, aurait été gardée captive deux jours dans la maison hollywoodienne de l'acteur, qu'elle décrit comme "un monstre".

Une quatrième femme est sortie de son silence afin de témoigner contre Ed Westwick. L'acteur, accusé à trois reprises de harcèlement et abus sexuels, fait l'objet d'une nouvelle plainte, déposée le 7 mars à Los Angeles, et à laquelle le site britannique The Daily Mail a eu accès. 

On y apprend qu'une styliste de 23 ans, âgée de 20 ans à l'époque des faits, a constitué un dossier de 129 pages dans lequel elle décrit la star de Gossip Girl comme quelqu'un de "monstreux", un "violeur en série" et "un alcoolique fou et abusif" qui a fait d'elle son esclave sexuelle.

Captive durant près de 48 heures

La jeune femme, prénommée Haley Camille Freedman, y explique avoir rencontré Ed Westwick en août 2014 au cours d'une soirée à Hollywood. Ce soir-là, les deux individus flirtent avant de finalement se rendre chez l'acteur, où ils gagnent rapidement la chambre afin d'avoir un rapport sexuel consenti. 

"Cependant, durant ce premier rapport, Westwick a commencé à se montrer violent et agressif, forçant Freedman à l'étrangler ou le frapper, et l'étranglant et la frappant à son tour lorsqu'elle refusait, lui crachant dessus", détaille le dossier.

Choquée, la jeune femme souhaite aussitôt partir mais sa voiture est restée à la soirée où elle se trouvait avant, et elle finit par s'endormir. Le lendemain, alors qu'elle demande à l'acteur de la conduire à son véhicule, celui-ci refuse de la laisser repartir de chez lui, et insiste auprès d'elle pour qu'ils aient d'autres rapports sexuels.

Une plainte ouverte par la LAPD

Haley Camille Freedman refuse à de nombreuses reprises, en vain: Ed Westwick l'empêche de quitter les lieux, se montre menaçant, et semble "dérangé psychologiquement". Toujours d'après la plainte, la jeune femme aurait ensuite été abusée et violée à plusieurs reprises par l'acteur, qui l'aurait gardée captive durant près de 48 heures, avant de finalement accepter de la raccompagner à son véhicule.

Le comédien, qui avait nié les premières accusations contre lui, n'a pas encore réagi à ce dernier témoignage. Il fait également l'objet d'une enquête de la police de Los Angeles, ouverte après la première plainte, déposée par une aspirante comédienne, Kristina Cohen. La jeune femme a raconté début novembre avoir rencontré Ed Westwick par le biais d'un producteur avec qui elle sortait à l'époque. Elle a affirmé s'être endormie dans une chambre d'ami, avant d'être réveillée "brutalement" par le comédien "au-dessus d'elle" pratiquant des attouchements. Deux autres témoignages ont ensuite suivi.

Dans la foulée, l'acteur a été supprimé et remplacé de la mini-série Ordeal by Innocence, diffusée sur la BBC.

Nawal Bonnefoy