BFMTV

Accusé de viol, Ed Westwick va être supprimé d'une série et remplacé

Ed Westwick en janvier 2016 à Beverly Hills

Ed Westwick en janvier 2016 à Beverly Hills - Frederic J. Brown - AFP

L'acteur Christian Cooke récupère le rôle d'Ed Westwick dans la série Ordeal by Innocence. Accusé de viol par trois femmes, l'ex-acteur de Gossip Girl fait l'objet d'une enquête de la police de Los Angeles.

Après Kevin Spacey effacé et remplacé dans Tout l'argent du monde, au tour d'Ed Westwick. Accusé de viol par trois femmes, l'acteur britannique subit désormais les conséquences de ses actes présumés.

Prévue pour Noël dernier, la diffusion de Ordeal by Innocence, une mini-série en trois épisodes dont il tenait l'un des rôles-clés, avait été repoussée par la BBC dès les premières allégations contre le comédien. La chaîne avait alors précisé n'émettre "aucun jugement" mais repousser le feuilleton à une date ultérieure "jusqu'à ce que ces problèmes soient résolus". A défaut d'y voir plus clair en ce début 2018, la production a finalement pris une décision qui se veut plus radicale, et a choisi de se débarrasser d'Ed Westwick, rapporte le site The Sun.

Toutes les scènes tournées avec l'ex-star de Gossip Girl vont devoir être supprimées, et tournées une nouvelle fois avec un comédien remplaçant: Christian Cooke (Doctor Who). Ed Westwick ne travaille plus non plus sur White Gold, série diffusée par la BBC et Netflix dont il est la tête d'affiche.

Une enquête en cours à Los Angeles

La première femme à avoir accusé l'acteur de viol, Kristina Cohen, a raconté début novembre avoir rencontré Ed Westwick par le biais d'un producteur avec qui elle sortait à l'époque. Elle a affirmé s'être endormie dans une chambre d'ami, avant d'être réveillée "brutalement" par le comédien "au-dessus d'elle" pratiquant des attouchements. Deux autres témoignages ont suivi.

L'acteur fait en effet l'objet d'une enquête de la police de Los Angeles, ouverte après la publication du premier témoignage. L'ancien interprète de Chuck Bass a quant à lui nié les faits.

"Je ne connais pas cette femme, je ne me suis jamais imposé sexuellement sur aucune femme. Je n'ai assurément jamais commis de viol", a-t-il écrit sur Twitter.

N.B.