BFMTV

Une ex-assistante de Weinstein raconte son calvaire et le poursuit pour harcèlement

Harvey Weinstein à Los Angeles en février 2013

Harvey Weinstein à Los Angeles en février 2013 - Alexandra Wyman - Getty - AFP

L'ancienne assistante du producteur déchu l'accuse de harcèlement. Dans sa plainte, elle évoque ses tâches qui consistaient notamment à nettoyer celles de son patron.

Sandeep Rehal a été l'assistante de Harvey Weinstein pendant plus de deux ans, de 2013 à 2015. L'ex-employée du producteur déchu, accusé de viols et d'agressions sexuelles par de nombreuses actrices, le poursuit pour harcèlement et discrimination. Dans sa plainte déposée jeudi au tribunal de New York et relayée par le Hollywood Reporter, Sandeep Rehal évoque le climat "lourd et sexuellement hostile" dans lequel elle travaillait.

La jeune femme poursuit les deux frères Weinstein, Harvey et Bob, tous deux co-dirigeants de The Harvey Weinstein Co. Mais aussi le directeur des ressources humaines, Frank Gil, pour avoir encouragé leur conduite.

Taches de sperme sur le canapé

"Une grande partie du travail de Madame Rehal, relate la plainte, consistait à répondre aux appétits sexuels de Harvey Weinstein (...) Il était demandé à Madame Rehal de s'impliquer dans la préparation et le nettoyage qui suivait les nombreuses rencontres sexuelles de Harvey Weinstein". Il lui arrivait ainsi d'avoir à nettoyer des taches de sperme sur le canapé.

L'assistante devait tenir un registre de ses contacts, avec une astérisque pour signaler ses "filles". Il lui fallait trouver un appartement à proximité du bureau, où le producteur pouvait entretenir ses liaisons, mais aussi acheter de la lingerie et gérer son stock de produits contre les problèmes d'érection.

Nu devant elle

Il lui fallait également subir les réflexions sexistes et odieuses de Weinstein, style "Qu’est-ce qui ne va pas Sandeep, est-ce que le tampon est trop enfoncé aujourd’hui ?". Il lui était enfin habituel de travailler nu devant elle.

L'affaire Weinstein a éclaté en octobre dernier, après la publication de plusieurs articles dans la presse américaine, dans lesquels des actrices réussissaient pour la première fois à s'exprimer. Un véritable déferlement d'accusations a suivi permettant de mettre au jour tout un système d'abus, de viols et d'agressions, mais aussi de chantage pour que les victimes gardent le silence.

Les révélations du scandale Weinstein ont non seulement permis de faire "tomber" le producteur tout puissant de Hollywood, mais aussi de libérer la parole des femmes. De nombreuses voix se sont élevées dans le monde entier et dans tous les milieux, pour dénoncer les abus que subissent les femmes, donnant ainsi naissance au mouvement "Metoo". Le producteur suit, lui, une cure de désintoxication pour son addiction sexuelle.

Dans le sillage de Harvey Weinstein, d'autres acteurs, réalisateurs, photographes, politique et autres hommes d'influence ont été dénoncés pour leurs agissements.

Magali Rangin